Sorties : s’amuser… au musée

Avec la réouverture des lieux culturels, les buts de visite ne manquent pas dans l’agglo. Voici un (tout petit) échantillon d’expositions, à Vénissieux et Lyon.
Médiathèque Lucie-Aubrac : 2-4, avenue Marcel-Houël

Ici et ailleurs – C’est le thème de l’expo conçue par l’écrivain en résidence, Arnaud Savoye, à la suite des nombreux ateliers d’écriture menés à travers la ville. Le résultat est exposé jusqu’à la fin juillet. 380 poèmes affiches sont disséminés sur les sols, les tables et les murs, écrits par des adultes, des scolaires et le poète lui-même. Ajoutons à cela des kakemonos fabriqués par les élèves de maternelle (Pasteur) et de primaire (Anatole-France), des illustrations dans le coin enfants réalisées par ceux de Léo-Lagrange et des totems imaginés par les ateliers d’arts plastiques Henri-Matisse. « C’est à la fois discret et présent », se réjouit Arnaud à propos de tout ce travail dont peuvent être fiers ceux qui y ont participé.

Renseignements : 04 72 21 45 54 – bm-venissieux.fr

Espace Madeleine-Lambert, Maison du peuple : 8, bd Laurent-Gérin.

Politique et plastique – L’exposition de Karim Ghelloussi, Le Chemin est tout fleuri de violettes qu’écrasent les obus, est visible jusqu’au 31 juillet. L’artiste niçois rend un bel hommage aux manifestants de tous les pays dont il retrace les portraits à partir de chutes de bois et de caisses de transport. On ne ressort pas indemne de ce travail étonnant, tout autant politique que plastique.

Ouvert du mercredi au samedi. Entrée libre. ville-venissieux.fr/arts_plastiques

Musée de l’imprimerie et de la communication graphique : 13, rue de la Poulaillerie, Lyon 2e

Qu’un son pur abreuve nos microsillons – Revenu sur le devant de la scène, le vinyle a toujours fait la joie des collectionneurs pour tout ce que le CD ne peut offrir : de belles et grandes pochettes, des galettes aux couleurs variées et un son différent. Vinylesmania propose de tout savoir sur le disque, sa fabrication, son illustration, ses boutiques. Et, comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, nous apprenons que le Vénissian Christian Biral, guitariste des groupes Chics types et Sorpasso, animera une visite guidée ce 12 juin à ??????, à l’occasion du Disquaire Day. « Je suis, nous écrit-il, dans la partie de l’expo qui s’appelle « Portraits de diggers ». Elle est vraiment chouette. » Vinylesmania est visible jusqu’au 29 août.

Ouvert du mercredi au dimanche. Tarifs : de 4 à 8 euros. https://www.imprimerie.lyon.fr/fr/edito/vinylesmania

Bibliothèque du 5e, Palais Saint-Jean : 4, avenue Adolphe-Max – Lyon 5e

Balkans – Juste avant le premier confinement, les photographes Malika Mihoubi — qui a accompli un énorme travail à Vénissieux avec des femmes et des enfants —, Loïc Xavier et Chloé Colin, membres du collectif Blick Photographie, sont partis au Kosovo, 21 ans après le conflit. Leur témoignage, vibrant hommage au peuple kosovar, se retrouve dans l’exposition Dardania, par-delà les montagnes, visible jusqu’au 30 juillet.

Ouvert du mardi au samedi. Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Musée des Confluences : 86, quai Perrache, Lyon 2e.

Le monde est à nous – Deux expositions, stoppées en plein élan à l’automne, sont reprises jusqu’au 22 août : Makay, un refuge en terre malgache et Une Afrique en couleurs. Elles s’enrichissent de deux nouvelles. L’Oiseau rare, de l’hirondelle au kakapo (jusqu’au 2 janvier 2022) va montrer la diversité du monde aérien à travers 240 spécimens de volatiles. La Terre en héritage, du Néolithique à nous (jusqu’au 30 janvier 2022) nous plongera dans 12 000 ans d’histoire et d’occupations différentes des sols. Puis, à partir du 18 juin et jusqu’au 8 mai 2022, Jusqu’au bout du monde, regards missionnaires mettra face à face les objets collectés à travers le monde et les récits de vie de ces hommes d’Église.

Ouvert du mardi au dimanche. Entrées : de 5 à 9 euros. Gratuité pour les moins de 18 ans et les étudiants de moins de 26 ans. museedesconfluences.fr

La Sucrière : 49-50, quai Rambaud, Lyon 2e

Un petit prince parmi les hommes – L’écrivain aviateur Antoine de Saint-Exupéry, natif de Lyon, est au cœur de cette exposition qui retrace sa vie et son œuvre.

Réservation obligatoire : www.expo-saintexupery.com

Ouvert du mardi au vendredi de 10 à 18 heures ; les week-ends et jours fériés de 10 à 19 heures ; pendant les vacances scolaires, du lundi au dimanche de 10 à 19 heures. Dernière entrée une heure avant la fermeture.

Tarifs, incluant l’audioguide : De 9 à 15 euros. Groupes scolaires : 7 euros par enfant. Gratuit pour les moins de 6 ans.

Au musée & théâtres romains : 17, rue Cléberg, Lyon 5e

Cuisine romaine – Que mangeaient les Romains ? Se servaient-ils de fourchettes ? Étaient-ils adeptes du « sucré-salé » ?  Accordaient-ils de l’importance à la diététique ? Que buvait-on à table ? C’est à toutes ces questions et à d’autres que s’applique à répondre l’exposition Une salade, César, présentée jusqu’au 4 juillet à l’espace Lugdunum de Lyon. Lequel met les petits plats dans les grands pour vous faire découvrir toutes les saveurs de l’Antiquité.

Du mardi au vendredi : de 11heures à 18 heures. Samedi et dimanche : de 10 heures à 18 heures.

Centre Kapla  : 40, rue Chevreul, Lyon 7e

Ludique – Les Kapla, vous connaissez ? Ces petits bouts de bois ont amusé des générations d’enfants, qui les ont utilisés pour construire des ponts, des maisons, des tours… Et, à Lyon, un centre leur est dédié ! Il permet de construire différents ouvrages en Kapla, adaptés au niveau et l’âge des participants.

Dès 4 ans, mercredi et samedi en période scolaire. Tarif : 12,50 euros par personne, possibilité d’abonnement famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *