Accompagnement personnalisé vers les études supérieures

L’association Article 1 lance à Vénissieux son nouveau projet de tutorat, 1À1. Son but est d’accompagner les lycéens dans leur transition entre le secondaire et les études supérieures.
Le tuteur accompagnera le lycéen dans ses démarches vers les études supérieures.

Donner la chance aux élèves de “réussir leurs études supérieures indépendamment de leurs origines socio-économiques ou géographiques”, c’est le but de l’association Article 1. Et pour cela, ils ont choisi la ville de Vénissieux pour expérimenter leur nouveau projet, 1À1, et inciter les jeunes des quartiers prioritaires à aller à l’université.

À partir du mois de mars, trente élèves vont bénéficier de leur propre tuteur, quinze lycéens de Marcel-Sembat et quinze de Jacques-Brel, tous en terminale. Ces élèves vont être choisis par les professeurs des deux établissements, “en fonction de leur besoin d’accompagnement” explique Alice Ray, responsable des opérations chez Article 1 en Auvergne-Rhône-Alpes.

Le but de ce mentorat est simple : un étudiant sera mis en relation avec un lycéen pour l’épauler dans ses démarches, notamment sur Parcoursup. L’association veut aussi être là pour les pousser à aller à l’université. “Pour beaucoup, il est difficile de s’y projeter, assure la responsable, ils n’ont pas forcément de personnes autour d’eux qui ont fait des études supérieures donc ils pensent que ce n’est pas pour eux, on est là pour leur prouver le contraire.

Un moment crucial
Le tuteur accompagnera alors l’élève, deux heures par mois pendant près de dix mois, de ses derniers mois au lycée aux premiers mois de ses études supérieures. “Un moment crucial, souligne Alice Ray, les chiffres montrent que de nombreux étudiants abandonnent l’université dès la première année.” Une des raisons de ces abandons est “le grand écart entre le lycée et la fac, les étudiants ne sont pas cadrés, ils se retrouvent seuls et abonnent plus vite, on veut être là pour les accompagner”. Mais si une fois lancé dans ses études supérieures, le lycéen se rend compte qu’il a choisi la mauvaise voie, “le tuteur sera également là pour l’aider à identifier une passerelle à laquelle il peut accéder”.

La ville de Vénissieux n’a pas été choisie au hasard. “Article 1 travaille déjà sur d’autres projets avec ces deux établissements, rappelle Alice Ray, et on a remarqué une ‘disparition’ de nombreux élèves après le lycée, ils ne vont pas à l’université et ne donnent plus de nouvelles.” L’association veut donc inverser cette tendance avec cet accompagnement rapproché. Ce projet de “Tutorat passerelle” est soutenu par la Ville. Lancé il y a seulement quelques semaines, Article 1 a déjà réussi à rassembler des étudiants bénévoles dans différentes universités lyonnaises.

Pour devenir tuteur bénévole, contactez­ morgane.tiberti@article-1.eu

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *