Coronavirus : la Métropole de Lyon bascule en zone d’alerte maximale

Le préfet, Pascal Mailhos, a annoncé ce vendredi matin de nouvelles mesures et restrictions, mises en place à partir de ce samedi 10 octobre. Les bars fermeront leurs portes dès ce soir 22 heures, pour une durée maximale de 15 jours.

Le ministre de la Santé Olivier Véran a fait part, hier au cours de sa conférence de presse hebdomadaire, de ses inquiétudes concernant les métropoles de Lyon, Grenoble, Saint-Etienne et Lille. Dont acte : elles ont été basculées en zone d’alerte maximale.

Le passage de Lyon en zone d’alerte maximale semblait inévitable. Dans la métropole, les indicateurs se sont en effet fortement dégradés en milieu de semaine. Le taux d’incidence global est passé de 240 cas pour 100 000 habitants en fin de semaine dernière à 290 pour 100 000 aujourd’hui. Avec un taux d’incidence chez les personnes âgées passé, lui, de 145 pour 100 000 jeudi à 190 pour 100 000 ce vendredi.

Aux précédentes restrictions en vigueur (port du masque, gestes barrières…), s’ajoutent ainsi la fermeture des bars dès ce soir à 22 heures dans l’ensemble de la Métropole ; les salles de jeux, casinos, lieux d’exposition, chapiteaux, et structures extérieures seront fermées ; la capacité d’accueil des centres commerciaux est limitée à 4 m 2 par client hors personnel d’accueil. Les restaurants pourront quant à eux rester ouverts avec un protocole strict et renforcé. Ils devront en effet se doter d’un « cahier de rappel ». Les clients devront y indiquer leurs nom, prénom, numéro de téléphone et adresse mail. Ce cahier sera transmis à l’ARS (Agence régionale de santé) ou à l’Assurance maladie, qui pourront ainsi contacter plus rapidement les clients en cas de découverte d’un cas de coronavirus dans l’établissement. En salle, six personnes maximum par tables sont acceptées, et les chaises des clients devront être espacées d’au moins un mètre. Les données seront détruites après un délai de 14 jours.

Concernant les événements culturels et sportifs, ils sont maintenus dès lors que moins de 1 000 personnes sont accueillies et peuvent être assises. Pour les stades, parc d’attractions ou zoos, il est possible d’accueillir la moitié de la jauge habituelle, avec un plafond de leur capacité d’accueil fixé à 1.000 personnes. Les musées restent ouverts, en respectant une jauge très abaissée.

Ce que craignent les autorités et ce qui justifie, selon elles, le placement de l’agglomération zone d’alerte maximale c’est que cette hausse des nouveaux cas se traduise par en engorgement des services hospitaliers de la région, dont 31 % des lits de réanimation sont occupés par des cas Covid selon l’ARS. « Le délai entre la contamination et l’aggravation de la maladie est de dix à quinze jours. On peut s’attendre dans ce délai-là à une très forte hausse des hospitalisations pour motifs Covid », a justifié le directeur régional. C’est pourquoi une déprogrammation partielle des interventions pourrait intervenir dès la semaine prochaine aux HCL.

Du côté de l’Éducation nationale, enfin, la capacité d’accueil dans l’enseignement supérieur est limitée à 50%. Notons, par ailleurs, que 16 classes sont fermées dans le Rhône pour cause de cas de Covid-19.

Une pensée sur “Coronavirus : la Métropole de Lyon bascule en zone d’alerte maximale

  • 10 octobre 2020 à 7 h 19 min
    Permalink

    Comme l’on s’y attendait au vu de l’inconscience de ceux qui ne respectent pas les gestes barrière (masques entre autre) l’épidémie progresse dans la métropole, souhaitons que les verbalisations soient renforcées car à Vx chacun peut remarquer le manque de respect de nombre d’habitants et de commerçants sur les marchés, dans les rues.
    Se protéger pour protéger les autres…. c’est indispensable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *