Première expérience professionnelle

Jusqu’à la mi-août, 160 jeunes vont se retrousser les manches pour donner un petit coup de neuf aux bâtiments vénissians. Ils seront engagés par la Ville et les bailleurs sociaux, dans le cadre des Chantiers jeunes, un dispositif qui offre chaque année une première expérience professionnelle à 300 jeunes de 16 à 25 ans. Chacun d’entre eux s’engage à effectuer une « mission » de 20 heures (réparties sur une semaine) et perçoit en retour 140 euros de chèques vacances.

Les jeunes qui seront désignés pour travailler auprès des bailleurs sociaux prennent en charge la remise à neuf des peintures des parties communes, tandis que les autres s’acquittent d’opérations de manutention et de nettoyage auprès de la Ville, notamment dans les écoles et les gymnases. La Régie de quartier Armstrong fournit quant à elle le personnel encadrant, le matériel et les consommables.

« Ce n’est pas ce qu’on appelle à proprement parler un job d’été. C’est avant tout une expérience qui permet aux jeunes de découvrir le monde du travail, de comprendre ce que sont des horaires, le travail en équipe et le respect des consignes, souligne Rafik Chergui, responsable des Chantiers jeunes. Parfois, ils sont un peu surpris, mais l’heure c’est l’heure. On ne va pas leur faire un mot d’absence parce qu’ils sont malades […]. Et quand ils demanderont 200 euros à leurs parents pour acheter une paire de chaussures, ils auront compris l’effort que cela représente. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *