Déconfinement : « En concertation avec les maires », demande Michèle Picard

Le maire de Vénissieux souhaite que le plan de déconfinement de l’État fasse l’objet « d’une concertation totale avec les maires et les communes ! »

Michèle Picard lors d’une récente distribution de masques aux bénévoles du resto du cœur.

« Au même titre que l’Association des maires de France, je demande que le plan de déconfinement au niveau national soit élaboré et défini en totale concertation, en totale transparence et très étroite collaboration avec les maires et leurs équipes, avec les communes et intercommunalités, avec tous les acteurs de terrain qui assurent la continuité des services publics de proximité. Il faut faire preuve de cohérence pour réunir les conditions d’une transition que l’on sait compliquée. »

Dans une nouvelle déclaration publiée le 16 avril en fin d’après-midi, le maire de Vénissieux, très actif depuis le début de la crise sanitaire, expose les conditions d’un déconfinement réussi. « Gardons la tête froide, avançons pas à pas, ne mettons pas la charrue avant les bœufs !, déclare Michèle Picard en préambule. Annoncer le déconfinement sans un plan cohérent partagé par tous les acteurs de terrain présente un risque majeur, celui de favoriser les conditions d’une deuxième vague épidémique à laquelle notre système sanitaire aurait bien du mal à faire face. »

L’élue communiste exprime notamment de sérieuses réserves sur l’annonce d’une reprise de la scolarité dès le 11 mai. « Disposerons-nous de masques, équipements et test suffisants ? Quels seront le calendrier et les mesures prises pour garantir la protection des écoliers et des personnels ? Toutes ces questions sont primordiales et elles n’ont pas de réponses à ce jour. »

Comme l’État a pu compter depuis le début de la crise sur l’engagement sans faille des collectivités pour mettre en place les mesures d’urgence sanitaire, Michèle Picard estime qu’il doit en être de même dans le cadre du plan de déconfinement prochain, « avec l’instauration d’un dialogue et d’échanges permanents entre l’exécutif et les communes. »

Le maire de Vénissieux prend par ailleurs soin de rappeler que « l’urgence sanitaire est toujours bien présente sur l’ensemble de notre territoire, il ne doit y avoir aucun relâchement dans le respect des gestes barrières et du confinement ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *