Espace Pandora : la poésie ne se confine pas

La présentation du journal des 10 mots, l’an dernier, avec Thierry Renard (à droite)

Que font les poètes lorsque tout est arrêté ? De la poésie, bien sûr. Confinement ou pas, ceux de l’Espace Pandora nous font profiter de leurs derniers textes par le biais de la newsletter de la structure. Ils nous indiquent aussi, concernant les Dix mots de la langue française, que l’appel à contributions régional qui, en Auvergne Rhône-Alpes, devait prendre fin le 31 mars, a été repoussé « au moins jusqu’au 15 avril ». Ajoutons que l’Espace Pandora est, dans la région, l’opérateur délégué de cette manifestation intitulée Dis-moi dix mots.

Ils continuent : « Vous pouvez donc continuer à nous transmettre textes et images, poèmes et collages et consulter notre site, pour vous tenir informés. »

Rappelons les dix mots qui se tiennent, cette année, au fil de l’eau : aquarelle, à vau-l’eau, engloutir, fluide, mangrove, oasis, ondée, plouf, ruisseler et spitant.

Une pensée sur “Espace Pandora : la poésie ne se confine pas

  • 27 mars 2020 à 20 h 24 min
    Permalink

    Bonjour
    Comment concerner les enseignants qui communiquent avec leurs élèves à distance, les élèves eux mêmes pour les impliquer en poésie pendant le confinement.
    Quelles possibilités de rejoindre le Printemps des poètes, ou dis moi dix mots à distance? De la difficulté de faire une oeuvre collective…
    Merci
    Annie De Magistra conseillère pédagogique Lyon 7è La Mulatière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *