Avec Traction Avant, faites vibrer les planches et les rues

Commençons par l’événement le plus éloigné dans le temps, parce que les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes : le défilé de la Biennale de la danse 2018. Porté par les compagnies Traction Avant (pour la coordination) et Virevolt (pour l’artistique), le projet de Vénissieux a été retenu avec onze autres villes ou regroupements urbains : deux groupes de Lyon, dont un dirigé par Fred Bendongué (un ancien de Traction Avant), Feyzin/Saint-Fons, Isère, Savoie/Haute-Savoie, Drôme/Ardèche avec Karim Amghar (un autre ancien de Traction Avant), Saint-Étienne, Vienne, Bron, Bugey et Villeurbanne. Avec une ouverture de défilé confiée à Transe Express.

Marc Bernard, le directeur de Traction Avant, a donc rencontré Aurélie La Sala, créatrice de Virevolt avec Martin Cuvelier en 2000. « Nous avons monté un dossier autour de la danse et du cirque, explique Marc. Ce projet, « I have a dream », aura une base musicale qui s’appuiera sur le fameux discours de Martin Luther King et sera construit autour du rêve et de la paix. Nous serons le seul groupe à avoir des Circassiens dans le cortège. Ce sera très visuel, avec de grandes sphères qui roulent. »

Ce projet comportera deux sortes d’ateliers : danse et cirque (étant entendu que pour ces derniers, il conviendra d’être en bonne condition physique). Une première soirée sera organisée le 18 octobre à 18h30 à la médiathèque Lucie-Aubrac. On peut déjà s’inscrire pour participer au défilé (voir ci-dessous).

« Comme nous l’avions fait avec Ici danse, nous voudrions dépasser le défilé et créer à Vénissieux Ici cirque. Avec les Circassiens de Virevolt, nous voulons filmer des vidéos et créer un événement autour du cirque en décembre 2018, à Vénissieux. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la Politique de la Ville. »

Nouveau à Vénissieux

Délaissant les rues, une autre volonté de Traction Avant est de faire vibrer les planches. « Nous allons créer des ateliers de théâtre réservés aux enfants de 8-12 ans et aux ados de 13-17 ans, reprend Marc, ce qui n’existait pas jusqu’ici à Vénissieux, si ce n’est ponctuellement avec le théâtre. Six stages sont prévus pendant les vacances scolaires de Toussaint, février, Pâques et été. »
La compagnie reprend également ses ateliers adultes de création théâtrale. Ils se dérouleront le mercredi, de 20h30 à 22h30, la plupart du temps à la salle Érik-Satie. D’autres ateliers seront encore menés au collège Éluard avec Ghislaine Bendongué et des enfants nouvellement arrivés en France.

« Notre temps fort de la saison dernière, « La clé », va encore plus se développer en 2017-2018. Grâce à lui, nous avons obtenu une résidence au Zoom de Bourg-en-Bresse fin mars. Et peut-être pourrons-nous recréer cette même dynamique dans deux autres villes de la métropole lyonnaise. Dans le prolongement de « La clé », nous voulions tourner des courts-métrages avec notre réalisateur Slimane Bounia, en partant d’objets détournés. Deux l’ont déjà été, l’un avec l’école Jean-Moulin et un grille-pain et l’autre avec le groupe « tout public » dans le quartier derrière la gare de Vénissieux, avec un moulin à café. D’autres films vont être faits avec le lycée Hélène-Boucher, les centres sociaux des Minguettes, le collège Elsa-Triolet et sans doute les EPJ. Le spectacle résultant de tout cela sera travaillé en novembre pour une création prévue courant décembre, avec les films de Slimane intégrés à l’histoire. »

Également dans les tiroirs de Traction Avant, une création jeune public qui serait présentée au cours du premier trimestre 2018, peut-être à partir de textes de Thierry Lenain. « J’ai travaillé avec lui lorsque j’étais encore instit’ à l’école du Centre, reprend Marc Bernard. Il était venu une semaine à l’école. »

Quant aux spectacles faisant partie du catalogue de la compagnie, ils ne dorment pas, loin de là. « Malgré la peur » va être joué à Jarnioux, « Bienheureux les fêlés » va se promener dans plusieurs lieux et « Les laïculteurs » vont tourner en Dordogne en septembre et décembre prochains. « Avec « Les laïculteurs », nous avons un projet d’ateliers théâtre autour de la laïcité avec le collège Balzac et une école primaire. Nous allons le décliner ensuite à Saint-Quentin-Fallavier et L’Isle-d’Abeau. De même que nous reprenons « Faites des Arts », que nous menions à Pont-de-Chéruy et Chavanoz depuis des années, avec la communauté de communes Les balcons du Dauphiné. »

Renseignements : 04 72 90 11 84 – traction.avant@wanadoo.fr
Inscriptions au défilé de la Biennale de la danse jusqu’en janvier 2018 : les renseignements et fiches d’inscription sont sur le site http://www.tractionavantcie.org/tac/i-have-a-dream/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *