Législatives : Yves Blein en ballottage très favorable dans la 14e circonscription

En 2012, le socialiste Yves Blein avait surfé sur la vague de l’élection de François Hollande à la présidence de la République pour emporter aisément la 14e circonscription du Rhône et entrer à l’Assemblée nationale. Cette fois, le maire de Feyzin, passé chez La République en marche, profite à plein de l’effet Macron.

Dans un contexte d’abstention record (63,83 %), il obtient 9 463 voix, soit 36 % des suffrages, largement devant le candidat du Front national, Damien Monchau (4 629 voix – 17,61 %). Le 18 juin, au second tour, ces deux candidats seront seuls en lice. Damien Monchau est loin d’avoir atteint les 12,5 % du nombre d’électeurs inscrits qui permettent d’accéder au second tour, mais il est qualifié en qualité de deuxième. Autant dire qu’Yves Blein est en ballottage extrêmement favorable et que sa réélection dimanche prochain ne fait guère de doute.

Benjamin Nivard de la France insoumise monte sur la troisième marche du podium, il recueille 3 835 voix (14,59 %). Michèle Picard (PCF), maire de Vénissieux, finit en 4e position (2 746 voix – 10,45 %). Quant à Maurice Iacovella (UDI-LR), il obtient 1 852 voix (7,05 %). Suivent le socialiste Adrien Drioli (4,22 %) et l’écologiste Véronique Giromagny (3,24 %). Tous les autres candidats sont en dessous des 3 %.

Comparativement à 2012, l’élément le plus marquant est la hausse spectaculaire de l’abstention (+12,5 %). Yves Blein est quasi stable (- 1 point), tandis que le FN recule (- 3 points). Michèle Picard est également en retrait (- 3 points), mais il y a cinq ans elle s’était présentée avec la double étiquette PCF – Front de gauche. Cette année, elle a dû faire face à la concurrence directe de la France insoumise. La droite enregistre un recul sévère : Maurice Iacovella a recueilli 10 points de moins que Christophe Girard en 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *