Frédéric Michalak enchante les jeunes rugbymen vénissians

des joueurs Pro du LOU dont Frederic Michalak, participent ˆ l'entrainement des enfants de l'Žcole de rugby de l'USV.

Invités à assurer des ateliers de rugby au stade Laurent-Gérin en direction des moins de 14 ans, Christian Njewel et surtout Frédéric Michalak, joueurs emblématiques du LOU, ont assuré le spectacle.

 

Les jeunes rugbymen de l’école de rugby de l’USV et ceux d’Ozon, invités par le club vénissian, ont eu droit à un cadeau de Noël avant l’heure. Ce n’était pas un canular. Hier, une partie de leur habituelles séances d’entraînements a été assurée par un duo de pros évoluant au LOU, Christian Njewel et surtout Frédéric Michalak, figure emblématique du rugby français, ex-international, meilleur marqueur en équipe de France (436 points inscrits en 77 matches)…

Issam Saf, ancien entraîneur du club et toujours joueur en senior est un peu à l’origine de cet événement, ont expliqué les frères Babah, indéracinables dirigeants bénévoles du XV de l’USV. Issam est employé au LOU comme agent de développement, il est chargé de recruter dans les quartiers, notamment à Lyon Mermoz et à Vénissieux. Et dans le cadre des conventions liant encore un peu le LOU à la municipalité et à l’USV, on a pu organiser cet après-midi festif.”

Plus d’une centaine de personnes, y compris parents et proches armés d’appareils photos ont assisté aux ateliers assurés par les deux joueurs du LOU, Michalak n’hésitant pas à encourager de la voix les plus jeunes pensionnaires vénissians, âgés de 6 à 14 ans. Ou même à montrer le geste juste… “On essaie vraiment de développer le rugby dans les banlieues, a rapporté Issam Saf. Les grands clubs s’aperçoivent qu’il y a un vivier intéressant, et que le foot n’est plus forcément une priorité.”

« Profitant de l’engouement chez les moins de 18 ans, on met en place un pôle jeunes, ajoutaient les frères Babah. Quatre rugbymen de moins de 14 ans ont obtenu des sélections départementales. Et, cerise sur le gâteau, le LOU a confirmé son système de tutorat avec le club de l’USV. Quand des jeunes espoirs du LOU ne sont pas retenus en match, ils ont la possibilité de venir jouer chez nous le week-end. Trois cadets ont déjà profité de cet accord entre les deux clubs. Ainsi, on ne pourra que progresser, et dans un proche avenir obtenir de bons résultats…”

 

 Frédéric Michalak, et Christian Njewel en actionl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *