Fin de chantier à Anatole-France

-- Villogia inauguration. Quartier Parilly

Le 12 mai, la résidence Anatole-France a célébré sa seconde jeunesse, en présence de ses habitants, d’élus et de représentants du bailleur Vilogia. Commencés en mai 2015, les travaux de réhabilitation viennent juste de s’achever. Les 100 logements de cette résidence sont répartis dans trois bâtiments situés entre les rues Anatole-France et du Clos Verger, juste à côté du parc de Parilly. Acquise par Vilogia en 2010, la cité n’avait fait l’objet d’aucune rénovation d’ampleur depuis sa construction, en 1961. Le nouveau bailleur s’était alors engagé à procéder à la réhabilitation sans augmenter les loyers, ce qui a été le cas, bien que le chantier total représente 13.620 euros par logement. Par ailleurs, les travaux se sont déroulés sans que les locataires ne soient obligés de déménager.

-- Villogia inauguration. Quartier Parilly

Un gain énergétique de 400%
« Pour améliorer le confort général et la performance énergétique, les portes palières ont été changées et les derniers chauffe-bains au gaz ont été remplacés par des cumulus électriques, et une VMC a été mise en place, détaille Cédric Labrosse, responsable de secteur Vilogia Lyon Métropole. Grâce à la pose d’un nouvel isolant en façade, le gain attendu en matière énergétique est de 400%, la consommation moyenne passant de E à C !  Un jeu de couleurs a également permis de rajeunir l’image extérieure de la résidence. Au final, 40 tonnes d’enduit et de peinture auront été utilisés, et l’équivalent de 10 terrains de basket de toile aura été posé ! » Michèle Picard, maire de Vénissieux, a profité de la fête de fin de chantier pour rappeler l’attention qu’elle porte à la diversité des parcours résidentiels sur la commune. « Logement social, logement intermédiaire, accession sociale à la propriété… Cette diversité des parcours permet aux Vénissians de rester dans leur commune, et d’y trouver un logement adapté à leur budget et à leurs besoins » explique l’élue, souhaitant à chacun de « vivre pleinement à Vénissieux. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *