Job Academy : 6 “jobbers” sur 12 ont trouvé un emploi

YVRI2829

Cinq mois tout juste après le lancement de la Job Academy de Vénissieux, il était temps de faire un premier bilan. Celui-ci s’est déroulé le 13 mai, à l’hôtel de ville, en présence du maire, Michèle Picard.

La Job Academy, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’une opération pilotée par FACE Grand Lyon (Fondation Agir Contre l’Exclusion), visant à rétablir l’égalité de traitement en faveur des habitants des quartiers sensibles qui ne parviennent pas à trouver d’emploi, malgré leurs diplômes ou leurs qualifications. Accompagnés par Manpower, les “jobbers” (ils sont douze à Vénissieux, six hommes et six femmes) doivent être prêts à s’engager dans une démarche volontariste et à s’impliquer dans une démarche “novatrice et concrète”.

“Tous les “jobbers” n’ont pas encore trouvé d’emploi durable, regrettait Patrick Blayac, président de Face Grand Lyon. Pour l’instant, six ont signé des CDD, principalement dans le secteur tertiaire. Je suis en tout cas très fier de cette Job Academy. Car le risque le plus fort dans une démarche de recherche d’emploi, c’est la solitude. L’accompagnement permet de s’ouvrir, de rencontrer du monde et de croiser les bonnes personnes sur son chemin.”

Pour les six “jobbers” encore à la recherche d’un emploi, l’accompagnement par Manpower et Face Grand Lyon va se poursuivre six mois de plus. “Je suis parent d’élève et secrétaire d’une association sportive, témoigne Abdel, l’un des douze Vénissians suivis par la Job Academy. Je n’arrivais pas à trouver un travail, mais l’accompagnement par FACE m’a permis de remettre le pied à l’étriller. J’ai rencontré des gens formidables. Ce qui m’a séduit avec Job Academy, c’est que ce n’est pas un tutorat mais un travail sur un projet entre partenaires.”

“De par son action, la Job Academy redonne de l’espoir, une projection vers l’avenir, à des personnes privées d’emploi, se félicitait Michèle Picard. On peut être issu de quartier prioritaire et avoir du potentiel, des compétences et les qualifications pour exercer le métier de son choix. Cette innovation porte en elle une approche innovante et valorisante. Pour nos habitants, c’est une nouvelle porte qui s’ouvre !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *