À Vénissy, Casino s’agrandit, embauche et monte en gamme

_DSC3607
Le supermarché des Minguettes proposera quelque 18 000 références dans ses rayons

 

L’histoire de Casino épouse celle des Minguettes. Présente dès 1968 à Vénissy, l’enseigne stéphanoise a bien fonctionné, très bien même, pendant quelques décennies, avant de subir les conséquences de la paupérisation et de la désaffection du quartier. Jusqu’à envisager, dans les années 2000, de devenir un magasin discount. Brève expérience. La clientèle n’a pas suivi. Même si les petits prix ont leur importance dans un quartier populaire, la population reste attachée à la qualité. Casino est donc revenu à ses fondamentaux.

Mais pour retrouver son lustre d’antan, l’enseigne avait besoin de locaux plus grands, plus fonctionnels, plus modernes. D’où la décision d’occuper tout le rez-de-chaussée (2500 m2) de l’îlot A de Vénissy construit par l’Opac du Rhône. Le temps des travaux, l’ancien magasin a continué à fonctionner. L’ouverture du nouveau supermarché à la clientèle aura lieu ce jeudi 26 février.

“Ces dernières années ont été un peu difficiles, notre outil de travail n’était plus adapté, on était impatient de déménager”, explique Serge Margaridenc, le directeur régional. L’enseigne stéphanoise a gagné 500 m2 de surface. Au sous-sol, un parking de 90 places est à la disposition de la clientèle (les deux premières heures de stationnement sont gratuites). Le supermarché propose environ 18 000 références, soit 5000 de plus qu’auparavant. Cette évolution quantitative s’accompagne d’une montée en gamme, notamment avec la création d’un espace de vente baptisé “Le meilleur d’ici”, où l’on trouvera des spécialités régionales produites dans un rayon de 80 kilomètres.

La poissonnerie fait son retour avec un véritable rayon marée. La pâtisserie aussi, pour laquelle deux professionnels expérimentés ont été recrutés. Le magasin entend ainsi renouer avec une époque où l’on venait de loin acheter les gâteaux du Casino de Vénissy. “C’était alors le plus gros chiffre d’affaires pâtisserie du groupe, précise le directeur régional. Notre ambition est de retrouver ce niveau de qualité, tout en continuant à proposer des prix bas car nous avons bien conscience du niveau de vie modeste de la population.”

Pour faire fonctionner ce nouveau magasin, Casino a recruté une quinzaine de salariés via les services de Pôle emploi. L’effectif compte désormais une trentaine de personnes. “Casino a grandi avec les Minguettes, il nous tenait à cœur d’accompagner la rénovation du quartier avec ce nouveau magasin”, conclut Serge Margaridenc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *