Vénissieux Handball voit la vie en jeune

Des programmations riches et variées autour des 6-13 ans et 9-14 ans lancent la saison du Vénissieux Handball. Ainsi, stage et animations sont proposés la semaine prochaine aux enfants nés entre 1999 et 2004, qu’ils soient licenciés ou non.

Le VHB a ainsi mis en place des stages de détection, à l’image de celui que le club a organisé samedi 12 octobre, au gymnase Jacques-Brel. Cette demi-journée a été baptisée “Viens jouer au handball”, et elle était destinée à toucher les jeunes de 6 ans à 13 ans du plateau des Minguettes et alentours. Au même moment, au gymnase Tola-Vologe, les jeunes animateurs Niels et Nicolas se sont chargés d’organiser des ateliers ludiques pour les moins de 12 ans : petits matches sans prétention, séances de penalties pour vérifier l’adresse des tireurs… “Aujourd’hui, c’est une journée d’échauffement, expliquait Niels. Ce sont les licenciés et futurs licenciés du club qui se sont inscrits à cette manifestation. Demain, on prend part à un petit tournoi dans le 9e arrondissement de Lyon.”

Ce n’est pas fini. Xavier va centraliser le stage de hand programmé pendant les vacances de la Toussaint du 21 au 25 octobre de 9 heures à 17 heures, pour les enfants licenciés ou non, nés entre 1999 et 2004. Au programme : du hand, mais pas seulement. Une course d’orientation, le lundi ; du hand, le mardi et le jeudi ; un petit tour du côté de “We are sports”, le nouveau complexe sportif vénissian, également le jeudi ; du Laser Game le mercredi, et même de la piscine le vendredi. Tarif de cette semaine animée, comprenant repas entre stagiaires et goûter avec les parents : 85 euros pour les licenciés (Tél. : 06 72 41 28 00).
La politique sportive du VHB n’est donc pas axée sur la seule équipe élite. Depuis qu’il préside aux destinées du Vénissieux Handball, club confortablement installé rue Pierre-Brossolette, Gilles Clauss a toujours eu le souci d’avoir un « réservoir » de jeunes à la hauteur d’une ville de 62 000 habitants. “Outre les sept formations masculines, on a mis l’accent sur le pôle féminin, six équipes sont engagées dans des championnats. Depuis deux ans, on s’est également associés avec le CO Saint-Fons afin de pérenniser et développer le handball féminin dans le sud du département.” Les débutants et les jeunes font donc l’objet d’une attention particulière et d’un suivi qui porte ses fruits. “Je suis agent de développement sportif du club, explique ainsi Xavier Chaintreuil, un fidèle qui a même assuré un intérim d’entraîneur de l’équipe fanion. Je coordonne les activités de la section mini-hand (découverte du handball à partir de 6 ans) jusqu’à la section sportive, qui accueille des élèves scolarisés au collège Honoré-de-Balzac, de la 6e à la 3e. L’objectif est de permettre aux scolaires d’accéder à plus d’entraînements, afin de maîtriser les savoir-faire indispensables à une pratique compétitive. Au collège, on peut s’appuyer sur Marie-Hélène Amimeur, professeur d’EPS et référente de cette section.”
On a vraiment la sensation qu’un vent de fraîcheur souffle vers Tola-Vologe. “On poursuit ce qu’on a toujours voulu mettre en place, commente le président G. Clauss. Cette année, on a juste mis les bonnes personnes aux bons endroits.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *