Une première pierre pour "Véniciel", un grand pas pour Vénissy

De nombreuses personnalités étaient présentes à la pose de la première pierre de la résidence « Véniciel », le 20 novembre : le maire Michèle Picard, le sénateur Guy Fischer, le député-maire honoraire André Gerin, les conseillers généraux Marie-Christine Burricand et Christian Falconnet, de nombreux élus du conseil municipal, le nouveau directeur de l’Opac du Rhône, Philippe Derumigny, et son président, Paul Delorme. Lequel Opac du Rhône inaugurait par la même occasion sa nouvelle agence, au 32 bis de l’avenue Jean-Cagne. Situé dans la Zac de Vénissy,  l’ensemble immobilier Véniciel va comprendre 75 logements locatifs, 16 logements en accession sociale à la propriété, le supermarché Casino, deux commerces, des bureaux et 190 places de stationnement en sous-sol.
Dans son discours, Paul Delorme souligne l’importance de cette opération pilotée par la SERL et l’Opac du Rhône : « Nous nous réjouissons que, pour les 16 logements en accession sociale à la propriété, nous ayons déjà recueilli 130 demandes. C’est signe que beaucoup de gens aujourd’hui souhaitent habiter aux Minguettes. Grâce aux efforts des élus, ce quartier a évolué d’une façon extraordinaire. La première tranche du quartier Véniciel marque le début d’une restructuration plus complète qui va donner un cœur à ce quartier. »
Michèle Picard utilise l’image des poupées russes : « Ces logements en accession sociale feront partie des 91 logements de l’îlot A, communément appelé îlot Casino, qui seront livrés début 2014. Mais l’îlot A n’est lui-même qu’une partie infime du programme de renouvellement, puisque lui succéderont les îlots B, C et D. À l’horizon 2018, ces 16 logements incorporeront dans un ensemble de 300 logements, de 8000 m2 de commerces et de 2500 m2 de bureaux. Enfin, pour avoir une vision plus large de la révolution en cours aux Minguettes, citons à côté de la Zac Vénissy, la Zac Armstrong et ses 300 prochains logements. »
Le maire insiste sur un aspect primordial qui concerne « les conditions de vente exceptionnelles aux primo-arrivants », grâce au partenariat entre la Ville, l’Opac du Rhône et l’ANRU (Agence nationale pour la rénovation urbaine). « Notre volonté est de ne jamais dissocier l’urbain de l’humain. » Elle évoque également la détermination municipale à garder des services et équipements publics dans l’ensemble des quartiers de la commune et à répondre à l’urgence en matière de logement social : « Outre les 16 logements du programme Véniciel, l’îlot A comprendra 75 logements locatifs sociaux. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *