Les Arkema devant la préfecture jeudi matin

Le jeudi 2 février, au moment même où se réunira un comité central d’entreprise d’Arkema, les salariés du site de Saint-Fons sont appelés par la CGT à faire grève et à se retrouver à 10h30 devant la  préfecture du Rhône pour « interpeller les pouvoirs publics sur le devenir du pôle vinylique qu’Arkema veut laisser à Klesh, un fonds de pension américain connu pour dépecer l’emploi”.

Nationalement, 1800 emplois sont concernés. Devant un courrier enthousiaste de la direction, en novembre, la coordination CGT a cherché des exemples de reprises réussies, sans en trouver. Six syndicalistes se sont même rendus à Vlissingen (Pays-Bas) où Klesh avait repris en 2007 une fonderie d’aluminium, Zalco. Ils y ont trouvé 610 salariés sans emploi, l’usine ayant été mise en faillite. Conclusion : “Le système Klesh crée un désastre industriel et social derrière lui. Nous avons toutes les raisons de penser que le repreneur d’Arkema n’a pas d’objectif industriel mais veut seulement ronger le pôle vinylique jusqu’à l’os.”
Les échanges entre salariés français d’Arkema et hollandais de Klesh ont été filmés. On peut les voir sur le site www.plusbelleslesluttes/org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *