Conseil de quartier Saint-Éxupéry : GrandLyon Habitat sur le grill

Quand on est le principal bailleur, on s’attend forcément, lors de l’assemblée générale annuelle du conseil de quartier, à essuyer quelques critiques. D’autant qu’à la Darnaise, on le sait, les habitants ont une vraie tradition revendicative, longtemps portée par le défunt Groupe du mardi. Damien Chenel, responsable de l’agence locale de GrandLyon Habitat, était donc sur tous les fronts le 7 décembre dernier, prenant quasiment plus le micro que les élus municipaux – ce qui est rare – pour répondre aux récriminations des habitants.
La situation de la résidence « Les Renouées », qui regroupe 37 maisons de ville construites à l’arrière du quartier (par GrandLyon Habitat), aura occupé une bonne moitié du conseil. Une habitante des lieux, Anna Matrundola, par ailleurs candidate aux élections des délégués de quartier, a dressé un réquisitoire en règle. « Il faut se féliciter que les travaux d’aménagement extérieur aient enfin commencé, avec plus d’un an de retard, a-t-elle commencé, mais en dehors de ça nous ne constatons que des dysfonctionnements ». Et de dénoncer la vitesse excessive des véhicules, le stationnement anarchique, les dépôts sauvages d’ordures, le manque de poubelles grises et l’absence de poubelles vertes, les fientes de pigeon… sans oublier, dans sa propre cuisine, « des fuites d’eau dès que la pluie tombe ». Mais plus que ces problèmes – qui ne relèvent d’ailleurs pas tous du bailleur – Mme Matrundola a regretté « le manque de communication et de transparence » de GrandLyon habitat.
À peine le dossier « Renouées » refermé, c’est celui de l’humidité des logements qui était ouvert. Jeannette Ali, autre candidate aux élections des délégués de quartier, faisait part de son cas personnel : « des murs suintants, des champignons et de la moisissure, alors que les tapisseries de l’appartement ont été refaites. » Elle n’est pas la seule à supporter ces désagréments dans les tours 36, 38 et 40, « les seules du quartier à ne pas avoir été isolées ».
Marie Stoll, ancienne animatrice du Groupe du mardi, a dit son grand étonnement de voir ressurgir ce débat : « On a effectué un gros travail là-dessus il y a quelques années, on avait répertorié tous les problèmes, les différentes réponses possibles, les interlocuteurs à contacter… C’est incroyable que l’on reparle de çà, on a l’impression de ne pas avancer. »
À ces différents griefs, GrandLyon Habitat n’a pas apporté de réponse concrète. Damien Chenel a promis que ses services feront le maximum. Et invité les habitants à s’organiser davantage : « Sinon vos demandes sont traitées comme des réclamations individuelles, ce qui est plus long. En revanche, si vous constituez des groupes de locataires référents, c’est plus efficace pour vous et plus simple pour nous, au final c’est gagnant gagnant. » Enfin sur les questions de propreté, il a renvoyé vers le Grand Lyon, « qui détermine le litrage de poubelles en fonction du nombre d’habitants ».
Pierre-Alain Millet, adjoint au maire en charge du cadre de vie, est pour sa part revenu sur le problème des dépôts sauvages d’ordures et d’encombrants. « La police municipale a désormais des instructions de fermeté, a-t-il annoncé. Dans le quartier Léo-Lagrange, neuf procès-verbaux ont été dressés. Nous ferons pareil ici. Il y a un moment où il faut mettre les gens face à leurs responsabilités. » Le responsable de la police municipale a précisé que les contrevenants, en plus de l’amende, doivent payer les frais d’enlèvement qui s’élèvent à 230 euros.
L’assemblée générale s’est conclue par « scoop » de l’adjoint au maire en charge de l’urbanisme, Henri Thivillier : « Le projet de reconversion de l’ancienne clinique de La Roseraie est engagé, a-t-il annoncé. Les locaux seront réhabilités pour accueillir une résidence seniors, une résidence juniors et le siège de l’organisme Odélia qui gère plusieurs structures de ce type en France. Les travaux pourraient commencer en 2 012 pour une livraison fin 2 013. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *