Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Sports

Foulée vénissiane : des records en prime


Il se passe toujours quelque chose à la Foulée vénissiane. Retour sur cette 31e édition, marquée par deux records dans la course des As et la domination des coureurs du Burundi.

Performances : burundais tu inviteras !
Si la course des As, épreuve sur 10 km, a enregistré quelque 560 participations dimanche 21 novembre (soit 190 de moins qu’en l’an dernier), les affluences sur les autres épreuves ont été rassurantes : près de 200 coureurs pour le semi-marathon -2e du nom- ; et plus de 940 enfants âgés de 7 à 12 ans pour la Foulée scolaire du samedi.
Côté chronos, on a eu droit a du sensationnel, la délégation burundaise ayant décidé une fois de plus de frapper fort. Très fort même puisque, déjà victorieux des 12 km du Beaujolais la veille, Willy Nduwimana et Francine Niyonnizigiye ont récidivé sur le sol vénissian. Tous deux ont établi de nouveaux records pour la course des As. Pour deux petites secondes (29’35”), Willy a rayé la performance de 2009 établie par son compatriote Nduwayo alors que Francine effaçait de 25 secondes le record féminin établi par la Russe Elza Kireeva, il y a trois ans. “Ça va nous coûter cher !”, commentait Joël Valla (direction municipale des sports), l’une des chevilles ouvrières de la course. 300 euros pour les deux records.
Sur le nouveau parcours du 21 km, c’est encore un Burundais qui a dicté sa loi, presque en solitaire. Richard Musagirije a devancé un habitué de la Foulée, Michel Ribeiro, d’une dizaine de secondes. Chez les femmes, la Villeurbannaise Florence Reignier apporta la seule touche régionale aux épreuves classantes.

Ambiance :  sur les participants tu compteras
N’espérez pas trouver une foule venue applaudir champions et anonymes : le parcours, qui s’étire sur plusieurs kilomètres dans des pans de quartier pas forcément animés le dimanche matin, ne se prête pas vraiment à l’enthousiasme. C’est donc vers les lieux de regroupement (parking de Carrefour, lignes d’arrivées et de départs, points de ravitaillement et gymnase Jacques-Anquetil) que l’ambiance est palpable. On s’écoute, on raconte, on explique… Ainsi Serge Truscello, en discussion avec Sylvie, qui soupire de ne pas avoir pu faire mieux que 50’30”. Ou Filip Bafounta, venu récupérer Maeva Gonzales, une boxeuse qui avait tenu à faire ses dix bornes en dépit d’une compétition en fin d’après-midi, du côté d’Angers.
Les deux courses inter-générationnelles offrent les plus beaux temps forts. Voir des parents tenir la main de leur enfant, les encourager tout en courant à leur côté, ça fait son effet. Habitué à faire le spectacle avec son équipe de judokas de l’AL Vénissieux Parilly, Pascal Di Fabio s’est déplacé avec son bonnet de Père Noël mais sans sa carriole qu’un indélicat lui a dérobé il y a peu de temps. Eliminé la veille de la coupe de France de football, Stéphane Granturco (ASM) avait tenu à faire son kilomètre avec Kamélia. Habitués de ces deux épreuves, Houël, Poizat, Martin, Brunel Boubaker et autre Antunes n’ont pu empêcher Hugo Thibault de s’imposer en 2’45.
Sur le 2 km, devancer Alice Provillard, espoir de l’athlétisme, victorieuse du dernier cross de la Bachasse à Oullins, était mission impossible. Accompagnée de son père, la fillette de 11 ans a été la seule à descendre sous les huit minutes. Axel Farge, Thibaud Laurent, Mokrane Aït Hamoudi et Julie Charroin complèteront ce haut de tableau dans un 2 km où Romane Baudin a fini juste devant Rémy Bonnard, à la 10e place.

Couleurs locales : des Vénissians tu consoleras
Les résultats des deux principales courses qualificatives pour les championnats de France révèlent que les Vénissians ont eu du mal à investir les places de choix. En piochant dans les classements “scratch” (on affine les classements selon les catégories), on peut retenir la 3e place de Claude Magand (AFA Feyzin-Vénissieux) en catégorie V2 (vétéran entre 35 et 40 ans), la 1re place de Kevin Campion chez les marcheurs, la 218e au général en 41’01”, loin devant le vétéran Azouz Seffari, l’artiste marcheur vénissian qui, en 58’28, s’approchera de son record personnel.

Bilan chiffré : Principaux résultats tu consulteras
– 10 km hommes. 1er : Willy Nduwimana en 29’35 (Burundi), 2e : Alaa Hrioued, 3e  : Eric Niyonsaba (ASVEL)
– 10 km femmes. 1ère : Francine Niyonnizigiye en 33’32 (Burundi), 2e : Immaculate  Chemutai, 3e : Hélène Guet (Décines-Charpieu)
– 21 km hommes. 1er : Richard Musagirije (Burundi) en 1h08’52, 2e : Michel Ribeiro (EA Macon), 3e : Yves Palandre (Ussel)
– 21 km femmes. 1ère : Florence Reignier (ASVEL) en 1h 24’16, 2e : Géraldine Simbola (ESL Bron), 3e : Aude Kienzler (ASVEL Triathlon)
– Chez les scolaires : sept classes représentant sept groupes scolaires se partagent les dix victoires, avec avantage à Jules-Guesde, Louis-Pergaud et au Centre qui se sont imposés à deux reprises.

[nggallery id=34]

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Sports

Malgré les contraintes sanitaires, plus de 2000 dossards ont été distribués pour la Foulée. Et un nouveau record a été établi sur le 10...

Sports

La 41e édition de la Foulée vénissiane est programmée le 21 novembre prochain. Un retour très attendu après l'annulation en 2020.

Sports

En raison des incertitudes quant à l’évolution de l’épidémie de Covid-19, l'édition 2020 de la Foulée vénissiane a été annulée par les organisateurs.

Portfolio

La Foulée Vénissiane, institution et doyenne des courses de la région, soufflait ses 40 bougies ce dimanche 17 novembre. Avec pour cadeau un nouveau...

Sports

La Foulée Vénissiane, institution et doyenne des courses de la région, soufflait ses 40 bougies ce dimanche 17 novembre. Avec pour cadeau un nouveau...