Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Fêtes Escales du 13 au 17 juillet : cinq jours pour “cultiver notre jardin”

Avec le retour des beaux jours, voilà le programme de l’édition 2010 de Fêtes Escales ! Le festival commencera le 13 juillet, et se terminera le 17. Chacune des soirées aura une couleur musicale dédiée. Le 13 juillet, place à la jeunesse (mais pas seulement) et à ses musiques urbaines, avec 404 Prod et Fowatile, deux groupes soutenus par Bizarre !. L’américain Beat Assailant débitera ensuite ses rimes accompagnées de sonorités jazz et électro à partir de 21 h 30.
Le 14 juillet, on l’espère sous le soleil, le pique-nique républicain se tiendra entre midi et 18 heures dans le parc Louis-Dupic. Il sera suivi par un apéritif républicain offert par le maire. Avant une soirée Vents du sud, avec la Lyonnaise Carina Salvado et la native de Tunis, Emel Matlhouthi. À 22 heures, Salah Gaoua et ses complices du Théâtre du Grabuge rendront hommage au crooner de la casbah, Lili Boniche.
Le 15 juillet résonneront des musiques du monde, avec le spectacle chanté “Pose ta valise”, ou le thème de l’exil sera abordé par une trentaine de femmes réunies par le Théâtre du Grabuge. La voix chaude de la solaire Mariana Ramos, née à Dakar, fera ensuite danser le public par ses influences jazzy, brésiliennes et africaines.
Lee Harvey Asphalte et Volo ouvriront le bal de la soirée “chanson” du 16 juillet. À charge pour le personnage menteur, alcoolo, mal dans sa peu et vindicatif qu’incarne Carmen Maria Vega de poursuivre la nuit par ses fables punk et autres swing manouches. Enfin, les amoureux de l’opéra ne manqueront sûrement pas la projection en direct de “Porgy and bess” de Gershwin, interprété par l’Opéra de Lyon.
Les enfants ne seront pas les grands oubliés du festival. Une journée leur est consacrée par la Mission jeunesse et les animateurs des EPJ le 13 juillet. Le lendemain, ils pourront participer au forum “Paroles d’enfants”. Après un pique-nique, les plus jeunes assisteront au concert des Méli Mômes, un spectacle “qui n’a qu’une ambition, celle d’offrir de la musique de qualité avec des textes intelligents, sans pour autant oublier de susciter le rire et d’émouvoir à travers des images des ambiances et des couleurs”.
“L’environnement humain a été notre thème cette année. La citation de Voltaire, “il faut cultiver notre jardin”, a été notre moteur”, explique Yolande Peytavin. La première adjointe n’a cependant pas oublié de placer ce festival sur un plan politique : “En ces temps incertains sur l’avenir de la culture au sein des municipalités, maintenir de telles initiatives est important, assure-t-elle, en référence à la prochaine réforme des collectivités territoriales. De graves menaces planent sur l’autonomie politique et financière des communes ; en proposant cette manifestation, les élus de Vénissieux affirment leur volonté d’une action culturelle pour tous, rassembleuse et démocratique.”

Programme complet sur le www.ville-venissieux.fr/fetesescales. Plus d’informations au 04 72 50 69 04.


Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également