Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Formation professionnelle : ces trophées sont faits pour elles

Trois femmes ont récemment été récompensées à l’Afpa Vénissieux pour leur parcours de réussite dans des filières où les hommes sont encore ultra-majoritaires.

Valeriia Alenina (Pluri’Elle), Marie-Ségolène Aubert (Passionn’Elle) et Séverine Bonnet (Essenti’Elle) ont été primées lors de cette édition 2024 des Trophées métiers pour elles.

Pour la 4e édition des Trophées métiers pour elles, l’Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes, soutenue par le ministère du Travail, a mis en lumière trois lauréates au parcours remarquable. Les trois récipiendaires ont été sélectionnées parmi 24 candidates. Toutes ont un point commun : elles ont opté pour un métier où les hommes représentent plus de 70 % des effectifs.

« Un jour, on dira qu’il est normal pour une femme de travailler dans l’industrie ou de s’orienter vers les métiers du bois, prophétise Florence Perrin, directrice du développement régional à l’Afpa. Il faut poursuivre les efforts, ce n’est pas encore gagné. »

Formée à l’Afpa Saint-Étienne, Valeriia Alenina (45 ans) a remporté le trophée “Pluri’Elle” suite à sa reconversion réussie. En fuyant son pays en guerre il y a deux ans, cette Ukrainienne a dû renoncer à son poste de responsable commerciale. La voilà désormais agent de fabrication additive. « J’ai intégré une entreprise qui fabrique des équipements de sécurité, commente-t-elle. C’est un travail difficile car il faut être vigilant. Mon objectif est de mieux maîtriser le français pour me former à devenir chef d’équipe. »

« Mon père ne voulait pas que je devienne menuisier »

À l’Afpa Le Puy-en-Velay, Marie-Ségolène Aubert (43 ans) a appris le métier de menuisier agenceur. La remise du trophée “Passionn’Elle” récompense son projet mûri de longue date. « Je voulais devenir menuisier à 18 ans mais mon père s’y était opposé, relate-t-elle. Mon frère est menuisier. Mon beau-frère, charpentier. Dans ma promotion nous sommes neuf, dont quatre femmes, toutes en reconversion. »

Séverine Bonnet (50 ans), a réussi sa formation d’installateur en thermique et sanitaire à l’Afpa Chambéry. Et a obtenu le trophée “Essenti’Elle”, décerné à celles qui se forment à un métier où les femmes représentent moins de 5 % des stagiaires : « Après un burnout, j’ai suivi un bilan de compétences. Cela m’a orienté vers la plomberie. Comme j’avais été licenciée économique, j’ai signé un contrat de sécurisation professionnelle. Après deux immersions en entreprise, j’ai signé un CDI en novembre 2023. »

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Actus

L’Afpa (Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes) Vénissieux organise une journée portes ouvertes ce jeudi 8 février.

Actus

L’Afpa (Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes) organise ce jeudi 7 septembre une journée portes ouvertes.

Actus

Exactement neuf mois après la venue d’Olivier Dussopt, ministre du Travail, une nouvelle visite ministérielle a eu lieu à l’Afpa Vénissieux.

Actus

L’Afpa (Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes) organise une journée portes ouvertes dans plusieurs centres de la région.

Actus

Le groupe La Poste, le CFA Formaposte Sud Est et les Écoles de la Deuxième Chance (E2C) ont signé une convention régionale de partenariat...