Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Portes du Sud : les maires reçus par l’Agence régionale de santé

Lundi, les maires du sud de l’agglomération lyonnaise, dont Michèle Picard, ont été reçus par l’ARS afin d’échanger sur l’avenir des Portes du Sud.

Les maires de Vénissieux, Solaize, Feyzin, Corbas, qui représentaient aussi ceux de Saint-Fons et Saint-Symphorien d’Ozon, ont été reçus à l’Agence régionale de santé afin d’évoquer la situation de la clinique des Portes du Sud, lundi 10 juillet.

Rappelons que l’Union mutualiste de gestion des établissements du Grand Lyon (UMGEGL), une structure privée qui réunit l’hôpital Les Portes du Sud et la maison de retraite médicalisée La Solidage, a annoncé demander à être placée en redressement judiciaire, ce qui menace l’avenir de la clinique. Le nom du repreneur devrait être dévoilé par le tribunal le 15 septembre prochain.

Dans un communiqué commun publié ce mercredi 12 juillet, les élus des différentes communes du territoire ont fait part de leurs inquiétudes concernant l’avenir de la clinique et l’offre de santé dans un « territoire déjà fragilisé ». Lors de cette rencontre, ils ont réaffirmé « leur volonté de maintenir une offre de soins identique à celle existante, incluant un Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes ».

Les maires souhaitent aussi être reçus par l’UMGEGL afin d’échanger sur la situation des établissements de santé et « sur la stratégie de la Mutualiste qui laisse à penser à une reprise déguisée ». En effet, d’après la CGT des Portes du Sud, le repreneur serait l’Union de gestion réseau de santé mutualiste Resamut, qui fait partie du même groupe que l’UMGEGL.

De son côté, l’ARS a publié un communiqué, mardi 11 juillet afin de partager ses préoccupations. Elle propose un soutien au prochain repreneur afin de maintenir les services de médecine, chirurgie et obstétrique : « Soucieuse du maintien des activités de soins essentielles pour répondre aux besoins des habitants, sur un territoire fragile, l’ARS sera attentive aux offres des éventuels repreneurs et se tient à leur disposition dans le cadre de la procédure engagée pour envisager un éventuel soutien. Elle est en particulier prête à contribuer à la recherche d’une solution permettant de maintenir les activités de soins essentielles pour le territoire (médecine, maternité, urgences 24 heures/24 heures)”

L’ARS précise tout de même ne pas disposer de « pouvoir de tutelle et de compétence d’intervention » dans la gestion de l’établissement de santé, rappelant qu’il s’agit d’un établissement de santé privé d’intérêt collectif. Elle ajoute avoir déjà apporté son aide aux Portes du Sud au cours des dernières années et sous différentes formes : plan Hôpital 2007, restauration des capacités financières, aide en trésorerie, accompagnement financier relatif à l’inflation et aux mesures de pouvoir d’achat des salariés.

À la clinique, la mobilisation est toujours en cours. Soignants, dont des médecins et des chirurgiens, membres du personnel administratif de la clinique… ils étaient environ 80 personnes à se réunir devant l’entrée des Portes du Sud, mardi midi afin d’évoquer leurs préoccupations et de maintenir la pression pour assurer la continuité des soins et leur poste.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Culture

Respectivement chanteuse et batteur de Da Break, un groupe programmé ce 12 juillet aux Fêtes escales, Jennifer "Hawa" Zonou et Rémy Kaprielan nous ont...

Culture

Deux soirées et une journée qui installeront dans les mémoires, à n’en pas douter, d’excellents souvenirs. Du 12 au 14 juillet, les Fêtes escales,...

Actus

On comptabilise notamment 265 patrouilles sur des sites repérés comme des lieux de regroupements, en particulier dans le quartier du Centre.

Actus

Michèle Picard a présenté, jeudi 11 juillet, les travaux en cours dans plusieurs structures municipales. Gros plan sur quatre chantiers.

Sports

La lanceuse de disque, qui s'entraîne au parc de Parilly, aura l'honneur de porter le drapeau tricolore, le 26 juillet, lors de la cérémonie...