Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

ZFE : la Métropole donne un coup de frein

La Métropole de Lyon a revu son projet d’extension de la zone à faibles émissions. Le sud de Vénissieux n’est plus concerné.

Le 14 février dernier, le président de la métropole lyonnaise, Bruno Bernard, avait annoncé une remise à plat du projet d’extension de la ZFE, face à l’opposition rencontrée par ce dernier au sein d’une partie de la population. Un projet qui reposait, rappelons-le, sur la création d’une nouvelle zone comprenant les secteurs de Vénissieux, Villeurbanne et Bron se trouvant à l’extérieur du périphérique, ainsi que d’autres communes comme Vaulx-en-Velin, Saint-Fons, Saint-Priest, Mions ou encore Corbas.

Dont acte : le 26 juin, en conseil de la Métropole, les élus ont voté en faveur d’une extension limitée, à partir du 1er janvier 2024, à deux voies rapides (les M6 et M7) et à deux portions de périphérique (Laurent-Bonnevay au sud et le périphérique nord de Lyon). « Si cela ne suffit pas à atteindre nos objectifs en termes de qualité de l’air, nous ferons en sorte d’agrandir ce périmètre », a prévenu Bruno Bernard, président de la Métropole.

Côté calendrier, pas de changement : l’interdiction dans le périmètre de la ZFE des véhicules particuliers classés Crit’Air 4 sera effective en début d’année 2024 ; celle des Crit-Air 3 une année plus tard, le 1er janvier 2025. Quant aux Crit’Air 2 (une catégorie qui comprend les diesels les plus récents), ils ont jusqu’au 1er janvier 2028 pour rouler dans la ZFE : au-delà, ils pourront passer par les deux voies rapides et par les deux portions du périphérique, mais les autres voies ne leur seront pas accessibles.

« Le nouveau projet d’amplification de la ZFE que vous nous proposez tient compte de la longue concertation organisée l’an dernier, de l’expression de l’ensemble des partenaires, et des études qui montrent l’ampleur de l’impact social, a commenté le conseiller métropolitain vénissian Pierre-Alain Millet (groupe Communiste et Républicain). Le projet présenté fin 2021 était trop complexe, trop peu compréhensible, trop injuste géographiquement et socialement. »

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Actus

Du 1er au 6 septembre, la ville va célébrer le quatre-vingtième anniversaire de sa libération. Les nombreuses animations du programme ont valu à Vénissieux...

Infos commerces

Une nouvelle adresse restauration au centre-ville, créée par un enfant du quartier Monmousseau, Oswald Cobbelpot.

Sports

Les 4, 5 et 6 juillet, une centaine de joueurs ont eu la chance de recevoir un sacré cadeau de fin de saison :...

Culture

Du 22 au 26 juillet, l'association La Perche vous attend à la salle Érik-Satie pour tout apprendre sur le stand-up.

Portraits

Ce n'est pas pour ses performances sur le 42 km que Stéphanie Tranchand a été sélectionnée pour le marathon de Paris "bis", réservé aux...