Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Dépistage gratuit pour la journée nationale du rein

Au Groupe hospitalier mutualiste Les Portes du Sud, des dépistages gratuits sont proposés afin de faire de la prévention sur les maladies rénales.

« Le rein, c’est comme le filtre d’une voiture. S’il ne marche pas bien, alors on n’avance pas », compare Roger Trioulaire. Ce vénissian fait partie de l’association SporLyGref. Atteint de la « maladie du berger », une maladie auto-immune, il a été transplanté il y a plusieurs années, avec un nouveau rein. Son « copain » comme il l’appelle.

Depuis, il fait de la prévention avec l’association afin de sensibiliser aux maladies liées aux reins ainsi qu’aux dépistages.

Ce jeudi 9 mars, les membres de SporLyGref se sont donné rendez-vous dans le hall d’entrée du Groupe hospitalier mutualiste Les Portes du Sud, pour la Journée nationale du rein. Ils proposent aux personnes présentes de réaliser des dépistages en seulement quelques minutes : « nous prélevons un peu de sang et nous faisons un test d’urine et c’est tout », décrit Roger Trioulaire. « Les problèmes rénaux, on ne les perçoit pas forcément, continue-t-il. Un des signes, c’est la fatigue. Ces maladies peuvent être dues à plusieurs facteurs : des angines mal soignées, diverses infections, ou encore une mauvaise alimentation, avec trop de sucre, de sel, d’alcool ou de cigarettes. »

« En général, quand on découvre que notre rein est malade, c’est trop tard, estime Marie-Jo Ardevol, elle aussi bénévole de l’association. Et nous avons besoin de dialyse ou d’une greffe, il est nécessaire de réaliser des dépistages fréquents et de faire attention à son alimentation. » C’est donc pour inciter à mieux s’alimenter afin de prévenir toute maladie rénale, qu’un stand avec des conseils de cuisine a aussi été installé dans le hall de l’hôpital.

L’association informe également les personnes qui viennent sur les dons d’organe. En France, près de 5 500 greffes d’organes ont été réalisées en 2022 alors que près de 10 800 patients sont toujours en attente d’une transplantation. « Trop de gens meurent faute de greffe, alerte la bénévole. Nous sommes face à des temps d’attente qui s’allonge. Nous sommes à environ 4 ou 5 ans sur la région. »


Pour réaliser un dépistage gratuit : rendez-vous ce jeudi 9 mars jusqu’à 17 heures à l’hôpital des Portes du Sud à Vénissieux.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Actus

La navette solidaire de la fondation d’entreprise Optic 2000, Lissac et Audio 2 000 a fait un arrêt dans les locaux de l’Armée du salut.

Actus

Consacrée à la lutte contre le cancer du sein, la campagne Octobre Rose aura encore martelé un seul mot d'ordre : faites-vous dépister. À Vénissieux,...

Actus

La Métropole de Lyon a lancé ce lundi matin à la gare de Vénissieux une campagne gratuite et itinérante de dépistage du Covid. Une...

Actus

Toute personne souhaitant se faire dépister pourra le faire. Pour l’instant, seul le métro D est concerné mais très rapidement les autres lignes du...

Actus

En visite ce jeudi dans l’agglomération lyonnaise, Olivier Véran a d’abord fait étape à Vénissieux, où l’Union locale CGT lui avait préparé un comité...