Dépistage gratuit du Covid-19 : grosse affluence à la gare de Vénissieux

La Métropole de Lyon a lancé ce lundi matin à la gare de Vénissieux une campagne gratuite et itinérante de dépistage du Covid. Une opération coorganisée par l’ARS, le Sytral, la préfecture et les villes concernées. Plusieurs centaines de personnes ont été accueillies.

Cette opération lancée par la Métropole vise à interrompre le plus rapidement possible les chaînes de contaminations. « La décision a été prise en accord avec les maires des villes concernées, les Hospices civils de Lyon, l’Agence régionale de santé (ARS) et le préfet », a précisé ce lundi matin Bruno Bernard, le président de la Métropole, en déplacement à la gare de Vénissieux où le dispositif était inauguré . « Il est important de dépister massivement puisque 6% des tests réalisés actuellement sur l’agglomération sont positifs et que le département du Rhône a été classé la semaine dernière en zone rouge par décision gouvernementale. Cette opération est organisée aux abords de onze stations de métro, de tramway et de gares ». Elle se déroule sur deux semaines, du lundi au vendredi, de 11 heures à 19 heures (lire « Dates et lieux de dépistage » plus bas).

Concrètement, explique Marc Thomé, superviseur des laboratoires Dyomedea-Neolab, « vous êtes accueillis par trois personnes. Vous leur donnez quelques informations, comme les coordonnées et numéro de sécurité sociale. Il n’y a pas besoin d’ordonnance. Une fois le prélèvement effectué, l’échantillon est acheminé vers les plateaux techniques des laboratoires de biologie médicale référencés. Les résultats sont communiqués sous 48 heures. En cas de résultat positif, une équipe dédiée identifie avec la personne dépistée les cas contacts pour casser le plus rapidement possible la chaîne de transmission. Ce matin, à la gare de Vénissieux, une cinquantaine de tests ont été effectués par heure.

On mesure l’intérêt d’une telle opération quand on sait que les délais d’attente pour un dépistage dans un laboratoire d’analyses médicales se sont nettement allongés et que les demandes explosent : « Nous sommes passés la semaine dernière de 1500 demandes de tests à 2500 », précise Marc Thomé.

Un geste citoyen

Francis, Vénissian, a attendu une heure et quart avant qu’on lui fasse le test PCR . « Je viens juste de prendre ma retraite, j’ai du diabète, du cholestérol. J’ai besoin de me rassurer. C’est une très bonne initiative. »
Stéphanie a également attendu plus d’une heure, elle a été dépistée avec ses deux enfants, Lorenzo, 14 ans et Célia, 11 ans. « Ils rentrent tous les deux au collège et je veux être certaine qu’ils ne sont pas contaminés. C’est important , presque un geste citoyen! Je ne souhaite pas la fermeture des établissements scolaires ni un confinement généralisé. » Un test qui, selon Lorenzo, n’est pas très agréable, mais qui ne fait pas mal.
Un peu plus loin, Naël, 2 ans et demi, avec sa maman. « Il y a un cas suspect d’une adulte à la crèche. Je n’ai pas attendu le résultat du test de l’éducatrice, j’ai préféré que Naël le subisse le plus rapidement possible. ».
Élodie rentre de Marseille où elle a passé ses vacances. « Je n’ai pas toujours fait très attention à porter le masque, donc je préfère venir avant de recommencer mon travail jeudi matin. »

L’ensemble des dépenses de cette opération est pris en charge par l’Assurance maladie, tandis que la Métropole et les communes (Bron, Caluire, Lyon, Oullins, Vaux-en-Velin, Villeurbanne et Vénissieux) mettent à disposition des moyens techniques et humains pour faciliter le déploiement de ces lieux de dépistage.

Une opération identique sera menée les 10 et 11 septembre à la station de Parilly, indique Michèle Picard, présente ce matin sur le site aux côtés de Bruno Bernard. Pour le maire de Vénissieux, « il est important de répondre à cette vraie demande des habitants et de faire en sorte que ces lieux de dépistage soient accessibles à tous ».


Dates et lieux de dépistage

Gare de Vénissieux : 31 août et 1er septembre
Gare de Vaise : 31 août et 1er septembre
Métro Parilly : 10 et 11 septembre
Tram Hôtel de ville Bron : 10 et 11 septembre
Métro Jean-Macé : 8 et 9 septembre
Métro Vaulx La Soie : 4 et 7 septembre
Métro Charpennes : 2 et 3 septembre
Métro Bonnevay : 8 et 9 septembre
Métro Hôtel de Ville/Louis-Pradel : 4 et 7 septembre
Métro gare d’Oullins : 2 et 3 septembre
Métro Cuire : 14 septembre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *