Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

En quête d’un collège idéal… et rénové

Mercredi 1er mars, quelque 200 personnes se sont retrouvées à la Maison des fêtes et des familles, pour un temps d’échange sur l’éducation, et sur les souhaits des élèves, de leurs parents et des élus.

Il y avait, manifestement, beaucoup de choses à dire : mercredi 1er mars, quelque 200 personnes ont participé, à la Maison des fêtes et des familles, à la rencontre organisée par la Métropole, dans le cadre des Assises des quartiers populaires. Deux ateliers étaient proposés : « C’est quoi pour vous le collège idéal ? », puis « Inventons ensemble des solutions pour l’école de demain ».

« Les enjeux d’éducation ont toujours été une préoccupation forte des élus de notre ville, a déclaré, en ouverture de la journée, Michèle Picard, maire de Vénissieux et vice-présidente de la Métropole. (…) Faire toujours plus avec des moyens financiers toujours davantage contraints, c’est l’équation que nous, élus, devons résoudre quotidiennement. Chacune et chacun d’entre vous est une partie de la réponse collective que nous apportons en matière d’éducation, de citoyenneté et de vivre ensemble. Nous avons à inventer encore ensemble pour construire l’avenir. »

Dans cette quête de solutions pour l’éducation, plusieurs axes d’amélioration sont apparus, confirmés par une enquête auprès des élèves et des parents que réalise actuellement la Métropole. Ainsi, un collège idéal serait un établissement qui organise « plus de sorties », « plus d’activités sportives et culturelles », dans lequel il y aurait « moins de bagarres, d’insultes, de harcèlement », « de meilleurs ordinateurs ». Le tout, dans des bâtiments « rénovés ».

Un souhait qu’ont d’ailleurs partagé plusieurs élus communistes vénissians, qui ont interpellé la Métropole (compétente en matière de construction et d’entretien des collèges) dans un communiqué de presse, publié peu avant les ateliers. Ils y rappelaient que le collège Aragon reste en attente de la délibération permettant d’envisager le lancement d’une opération de démolition-reconstruction. “Le collège Aragon a assez attendu, écrivent-ils, la Métropole doit confirmer rapidement ses annonces et passer aux actes !”

Michèle Picard a appuyé cette demande : « Nous accueillons avec satisfaction la construction d’un nouveau collège, avenue de la République, la réhabilitation en profondeur du collège Triolet, et la reconstruction du collège Aragon. Elles étaient réclamées par les Vénissians, ont été actées et sont donc très attendues. Nous sollicitons maintenant, avec les parents, un calendrier précis concernant les travaux.»

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Histoire / Mag

La communauté d’origine espagnole compte parmi les plus importantes de Vénissieux. Le jumelage avec Manises en est directement issu.

Actus

Dans les lycées professionnels ou généraux, les élèves ont de plus en plus de mal à trouver des stages.

Actus

Prox'Raid Aventure est de retour aux Minguettes le mercredi 24 avril. Le dispositif prendra ses quartiers sur la place du marché.

Infos commerces

Stores Frezet, spécialisé dans la pose et la vente de stores et fermetures, est dirigé depuis plus de 20 ans par Anie Chichmanian.

Culture

Les Fêtes escales se tiendront dans le parc Louis-Dupic du 12 au 14 juillet et recherchent associations et chantiers jeunes.