Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Mobilisation pour deux familles sans toit

Enseignants, parents d’élèves et élus, se sont réunis ce lundi midi devant la mairie afin de venir en aide à deux familles qui se retrouvent sans logement.

[MIS À JOUR] Deux logements ont été trouvés pour les familles à Saint-Priest, par la Maison de la vieille sociale du Rhône, le temps que leur situation se régularise.

D’un côté, il y a une maman et ses trois enfants, de l’autre une maman seule avec son fils. Deux familles qui se retrouvent dès aujourd’hui à la rue. Les quatre enfants sont scolarisés à Vénissieux, à l’école Flora-Tristan pour l’un et Léo-Lagrange pour les trois autres.

Alors face à la détresse de ces familles, sans ressource, parents d’élèves, enseignants et élus, se sont réunis ce lundi, devant la mairie. « Nous ne manifestons pas contre la mairie, mais nous sommes là pour demander de l’aide, ce sont les mieux placés pour avoir accès à quelqu’un de la veille sociale par exemple », explique une enseignante.

Les deux mamans et leurs enfants ont chacune été logées dans des hôtels pendant plusieurs semaines, le temps de trouver une solution plus pérenne. « Les nuits ont été financées par des associations, mais aussi par des parents d’élèves, et les enseignants, grâce à une cagnotte. C’est incroyable, nous avons eu des parents très généreux. Beaucoup d’entre eux n’ont déjà pas grand-chose, mais ils ont été touchés par la situation. Ensuite, on s’est relayés entre enseignants et ATSEM afin de leur apporter des repas et laver leur linge », explique le collectif. Mais aujourd’hui, ils n’ont plus assez de moyens financiers pour continuer à les loger.

Une issue d’ici la fin de la semaine ?

Malgré l’appel à l’aide aux associations et aux services de l’État, aucune solution n’a été trouvée pour l’instant « On espère les aider à trouver quelque chose, affirme Pierre-Alain Millet, adjoint au logement à la Ville de Vénissieux et présent pour soutenir le mouvement. Nous voyons clairement l’incapacité de l’État à venir en aide à ces enfants, ces familles à la rue. »

Pour l’une des deux familles, la situation devrait se stabiliser d’ici peu, et pour l’autre, une proposition devrait être faite d’ici jeudi.

Le maire de Vénissieux, Michèle Picard a accepté de recevoir des représentants du mouvement, avec Véronique Forestier, adjointe à l’Éducation ainsi que Saliha Prudhomme-Latour, adjointe en charge de la Lutte contre la grande précarité.

Après un appel à la préfète en charge de l’Égalité, l’édile espère une issue positive en milieu de semaine d’après les personnes présentes pendant la réunion. « Entre établissements, il faut rester soudés, il faut se serrer les coudes, proclame une enseignante, nous ne lâcherons rien tant que les deux familles seront dans cette situation. »

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Habitante

    15 juin 2022 à 5 h 57 min

    Bravo pour l’aide apportée à ses familles à ces femmes seules avec leurs enfants contrainte à vivre et dormir dans la rue. L’Etat doit prendre ses responsabilités la mairie peut aider avec les associations locales mais l’état doit aider les plus démunis à vivre à l’abri, leur situation sera étudiée ensuite par les services, mais aucune personne ne peut vivre dans la rue encore moins des enfants.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Express

Mardi 29 novembre, l’Institut Bioforce organise son Festival des jeunes solidaires, en partenariat avec l’association Entreprendre pour Apprendre, le SCD (Service de Coopération au...

Express

“Pour que Noël n’oublie personne et pour que chaque enfant puisse vivre librement la magie des fêtes de fin d’année”, la Ville, le Secours...

Actus

Ce 2 septembre, l'équipe municipale a célébré le sauvetage de 108 enfants du camp de Vénissieux en août 1942 et les combats qui ont...

Express

Les centres sociaux des Minguettes et de Parilly lancent pour la deuxième année consécutive les boîtes de Noël solidaires

Express

Le comité local du Secours populaire organise une braderie solidaire exceptionnelle