Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

En mémoire des victimes de la déportation

Ce 22 avril, les élus rendaient hommage aux victimes de la déportation. Avec la participation d’élèves de l’école Louis-Pergaud et une chanson de Jean-Jacques Goldman spécialement écrite pour eux.

La cérémonie pour la Journée nationale à la mémoire des victimes de la déportation, qui se déroulait le 22 avril au nouveau cimetière de Vénissieux, commença par les traditionnelles gerbes de fleurs déposées par Michèle Picard et Jacqueline Sanlaville, puis par Yolande Peytavin et Jean Curial, au nom de la mairie et des associations d’anciens combattants (ANACR, ARAC, UFAC, FNDIRP, ADIRP, FNACA, UMAC). Avant de se poursuivre en musique.

En effet, la classe de CM1-CM2 de Nadia Bachmar, à l’école Louis-Pergaud, a entonné une chanson écrite spécialement pour elle par Jean-Jacques Goldman, Résiste. Auparavant, la voix du chanteur lisant la célèbre lettre de Missak Manouchian résonnait dans le cimetière.

Après la prise de parole de Maxime Kyrszak au nom de l’ADIRP, Michèle Picard rappelait le camp de Drancy, la collaboration et les lettres des internés « griffonnées à la hâte dans l’urgence et la peur » et dont « les auteurs seront tous assassinés quelques mois plus tard ». Parce que, poursuit l’élue, « ils étaient juifs, tziganes, communistes, socialistes, syndicalistes, résistants, homosexuels, handicapés ». De ce « cauchemar éveillé, cauchemar debout », Michèle Picard tient à retenir la leçon : « À l’heure où l’actualité nous rappelle combien l’horreur de la guerre peut surgir dans toute sa bestialité, à l’heure où nous mettons le doigt sur la fragilité de la paix (…), souvenons-nous que l’oubli et l’indifférence sont les premiers complices des morsures de l’Histoire ».

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

Le 12 mai, Michèle Picard défendait devant le tribunal administratif ses arrêtés interdisant les expulsions locatives sans solution de relogement, les coupures d'électricité et...

Actus

Michèle Picard a défendu ses arrêtés interdisant à Vénissieux les expulsions locatives sans solution de relogement, les saisies mobilières et les coupures d’énergie.

Actus

En 2022, la Métropole de Lyon élargit sa subvention à l’achat de vélos d’occasion reconditionnés. À Vénissieux, l’atelier de Janus propose ce type de...

Actus

Jeudi soir, Michèle Picard (PCF) a tenu son premier meeting de campagne à la salle Irène-Joliot-Curie. Près de 200 personnes y ont assisté.

Focus

Des centaines d'ados du plateau des Minguettes ont pu rencontrer des policiers venus leur proposer des animations sportives.