Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Chantiers jeunes : des élèves de l’IME financent leur voyage à Annecy

Léa, Iuri et Ayoub viennent de participer à un chantier municipal. Trois autres élèves de l’IME Jean-Jacques-Rousseau feront de même à Pâques. Ce dispositif leur offre la possibilité de partir en vacances cet été à Annecy.

Vingt-six jeunes, âgés de 16 à 25 ans, dont quatorze filles, participent aux « chantiers jeunes » durant les vacances d’hiver. Parmi eux, trois élèves de l’Institut médico-éducatif (IME) Jean-Jacques-Rousseau ont mis la main à la pâte lors de la première semaine. Trois de leurs camarades prendront le relais pour les vacances de Pâques.

Leur mission : donner un coup de propre aux gymnases Jacques-Brel et Colette-Besson, vingt heures durant. « Le plus important, c’est d’arriver à l’heure, de respecter le personnel et d’apprendre le travail de groupe », résume Rafik Chergui, chargé du suivi des Chantiers jeunes. En échange de leur participation, chacun repart avec un chèque vacances de 140 euros.

Apprendre l’autonomie

« On va pouvoir payer notre auberge de jeunesse à Annecy cet été, s’enthousiasme Ayoub (19 ans). On sera six et on va apprendre à être autonomes. » Pour Iuri (19), dont c’était la première expérience, « travailler en groupe était très intéressant. » Léa (20 ans), déjà présente l’année précédente sur un chantier municipal « espaces verts », fait son possible pour se montrer efficace. « Rachid Belabbes (agent de maîtrise, ndlr) trouve que je bosse bien, il aimerait bien que je sois embauchée par la Ville », sourit-elle.

Le trio, chapeauté par Maco Domingo, a accompli son opération propreté dans la bonne humeur. « Ils ont été très volontaires, actifs et autonomes, détaille l’agent de la Ville. Ça se voit que leur projet leur tient à cœur. »

La gratification passe de 140 à 160 euros

Les efforts des jeunes volontaires sont en passe d’être revalorisés. Dès avril, la gratification pour 20 heures de participation passe de 140 à 160 euros. Cette modification a été approuvée lors du dernier conseil municipal, le 31 janvier. La délibération indique que « 40 chantiers supplémentaires annuels ont été validés, en plus des existants. » Les jeunes volontaires auront la possibilité de réaliser jusqu’à deux chantiers par an.

En ce sens, 56 700 euros ont été inscrits au budget 2022. La contribution des bailleurs sociaux est estimée à environ 25 000 euros. L’État, par le biais des dispositifs Cité éducative et Ville-Vie-Vacances, est également mis à contribution dans cette opération.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

Le maire et son adjoint à la sécurité publient régulièrement les chiffres de l’activité de la police municipale. Voici les résultats du quatrième trimestre...

Actus

En conseil municipal, la Ville de Vénissieux a décidé de mettre en place un fonds de soutien aux associations impactées par la crise énergétique.

Actus

Depuis 2008, l’entreprise RecycLivre collecte gratuitement des ouvrages chez les particuliers pour les revendre ensuite sur leur site internet.

Actus

Confronté à une baisse sans précédent des aides publiques au logement, le bailleur social vénissian doit trouver de nouvelles ressources pour poursuivre sa mission.

Actus

Le conseil municipal s’est attelé à décortiquer le rapport de la Chambre régionale des comptes, qui a étudié les exercices 2014 à 2021.