Aux Portes du Sud : un nouveau service de médecine polyvalente et post-urgences

Installés au rez-de-chaussée de l’établissement, 25 lits accueillent quotidiennement des patients en chambre individuelle ou double, toujours adressés par un médecin de ville ou par un service d’urgence hospitalier.

À la tête de cette nouvelle unité, le Dr Sophie Morellon, urgentiste, coordonne le travail de deux généralistes, Clémence Coquet et Estelle Tang, de trois infirmières et de trois aides-soignants.

« La médecine polyvalente et de post-urgences permet aux patients d’être hospitalisés moins longtemps, rappelle Sophie Morellon. Dans ce service, on voit toutes les pathologies. On garde le patient quelques jours le temps de pratiquer des examens. Une fois les résultats connus, soit il rentre chez lui, soit il est orienté par un spécialiste. »

Ces unités sont de plus en plus nombreuses. « Elles permettent d’éviter des passages aux urgences et de renforcer les liens avec la médecine de ville. On répond donc à une réelle demande : nous essayons d’avoir des lits disponibles tous les jours, c’est pourquoi des entrées et des sorties ont lieu quotidiennement. Cela nous permet de contacter les urgences des Portes du sud et d’autres établissements pour leur faire connaître le nombre de lits disponibles. »

Différent de l’UHCD

Le service fonctionne bien entendu 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Le week-end, les médecins visitent leurs patients le samedi et le dimanche matin. Ce service de médecine polyvalente et de post-urgence est différent de l’Unité d’hospitalisation de courte durée (UHCD), composée de huit lits, déjà présente aux Portes du Sud. « L’UHCD vise la prise en charge des patients issus directement du service d’urgence, précise Sophie Morellon. Il peut s’agir de patients qui exigent une courte hospitalisation (moins de 24 heures) avant leur retour à domicile, ou qui ont besoin d’une observation approfondie afin de préciser le diagnostic et l’orientation. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *