Jean-Claude Ruysschaert : « Un débat riche, avec des alternatives qui apparaissent »

Jean-Claude Ruysschaert, président de la commission particulière du débat public consacrée au NFL à long terme. Photo © CNDP

À mi-parcours du débat public, qu’est-ce qui en ressort ?
Le débat est déjà riche en enseignements. Tout d’abord, le constat de la saturation du nœud ferroviaire et de ses conséquences, tout comme les projections réalisées par SNCF Réseau quant aux besoins de déplacements futurs sont confirmés. Autre point incontesté, celui d’un débat « qui aurait dû avoir lieu il y a vingt ans », tant les aménagements prévus paraissent lointains et en décalage avec les besoins actuels en desserte et en niveau de service.

Est-ce que le projet présenté par SNCF Réseau répond à cette exigence, même à long terme ?
C’est une première réponse possible. Mais des études commandées par le gouvernement, présentées lors des dernières réunions publiques, font apparaître la possibilité d’alternatives au doublement des voies entre Saint-Clair et la Guillotière, tout comme elles conduisent à renforcer le rôle de Perrache.

Quelles alternatives ?
Par exemple, la mise à quatre voies de Saint-Fons à Grenay, associée à la réalisation du CFAL Nord en tout ou partie, peut apparaître comme équivalente au doublement des voies dans le cœur de la métropole, en termes de désaturation ou de coût. Elle permettrait de réduire le trafic fret dans Lyon et de desservir Saint-Exupéry par les TER. Mais cela n’apporterait pas d’amélioration pour les grandes lignes. À l’inverse, le projet initial d’aménagements mis en débat permettrait d’accroître le trafic TER et grandes lignes desservant Lyon, mais sans desserte de Saint-Exupéry ni transfert du trafic fret. D’autres options existent peut-être. Au cours des prochaines réunions nous recueillerons avis et arguments sur le projet et sur ses alternatives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *