Au Puisoz, un nouveau quartier sort de terre

Le 6 octobre prochain, à l’occasion du Grand Rendez-Vous de la Ville, la municipalité présentera le futur quartier du Grand Parilly aux habitants. Bâti autour de deux grandes surfaces, Ikea et Leroy Merlin, il accueillera aussi un millier de logements, des bureaux et des services publics.

Il aurait pu accueillir un hypermarché Carrefour, un stade de football, un cinéma multiplexe, un stade de rugby ou même, en remontant aux années trente, un canal maritime ! Mais c’est finalement autour de deux grandes surfaces — Leroy Merlin et Ikea, qui ouvriront au printemps 2019 — que le secteur du Puisoz a entamé sa mue. Le nouveau quartier du Grand Parilly est en train de sortir de terre. À l’horizon 2025, il comptera un millier de logements, des commerces, des services, des bureaux et des espaces publics. L’opération est pilotée par l’aménageur Lionheart, propriétaire du terrain et filiale de l’Immobilière Leroy Merlin. Elle se déroule dans le cadre d’un partenariat avec la Métropole et la Ville de Vénissieux.

“Il ne s’agit pas d’une énième zone d’activité commerciale comme les autres, mais bien d’un nouveau quartier avec tous les services associés, souligne Yolande Peytavin, première adjointe en charge du développement de la ville. Ce sera véritablement un quartier à vivre, dans lequel on habite, où l’on se balade, où l’on va faire ses courses, et où l’on peut se faire soigner.” Lors de sa conférence de presse de rentrée, le maire Michèle Picard a d’ailleurs insisté sur l’importance pour le quartier de disposer d’une offre de soins. “Je défends, auprès de l’Agence régionale de santé, le dossier de l’implantation d’un nouvel Ehpad au Puisoz. Et nous faisons en sorte, dès aujourd’hui, d’inciter les professions médicales et les spécialistes à venir s’installer sur le futur site.”

Pour l’heure, la taille et la typologie des futurs logements ne sont pas encore connues. Il est donc difficile d’effectuer une estimation du nombre d’habitants que pourrait recevoir le site. On sait seulement que le projet prévoit la construction de 600 logements classiques (locatif social ou accession à la propriété), et de 400 logements spécifiques (résidences pour étudiants et seniors par exemple). Nous avons toutefois effectué un calcul rapide, en nous basant sur le nombre moyen de personnes par logement vénissian en 2014 selon l’Insee (2,6). Il laisse penser que le nombre d’habitants du quartier devrait avoisiner les 2 000.

2 000 emplois attendus
Et l’activité économique ? Elle n’est pas en reste. Fin 2016 à l’hôtel de ville, une cinquantaine d’acteurs régionaux s’étaient présentés tour à tour devant des dirigeants d’Ikea, Leroy Merlin et Lionheart. “J’ai entendu des choses qui m’intéressent beaucoup…”, confiait alors Emma Recco, directrice d’Immobilier Expansion d’Ikea France. Mais cette “rencontre d’affaires” précédait un autre événement : la signature de la Charte d’engagements du Grand Parilly par Ikea et Leroy Merlin. “Son objectif est triple, avait détaillé Djil Ben Mabrouk, adjoint délégué à l’emploi, au développement économique et commercial. Créer du lien entre les différents acteurs économiques du territoire autour du projet Grand Parilly. Valoriser et coordonner les politiques publiques menées sur les champs de l’économie, du commerce, de l’emploi et de l’insertion. Et développer des actions locales permettant une synergie collective.” Aujourd’hui, Yolande Peytavin lui emboîte le pas, évoquant 500 em-plois créés pendant la phase de chantier, et 2 000 autres créés au sein du Grand Parilly.

En attendant, pelleteuses et bulldozers sont entrés en action dès juin 2016. Et depuis le printemps, le rythme s’est accéléré. Les ouvriers en sont désormais à la construction des terrassements et à la mise en place des réseaux enterrés (eaux pluviales notamment). Suivront l’édification des bâtiments Ikea et Leroy Merlin et de l’immeuble de bureaux qu’ils entourent. L’ouverture des deux enseignes est toujours prévue pour le premier semestre 2019, prélude à la réalisation des programmes de logements, des bureaux et des équipements publics qui débuteront en 2020. L’ensemble de l’opération devrait être terminé à l’horizon 2025.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *