Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Culture

Lycée Jacques-Brel : chaud… au cœur !

Le 1er juin à la salle Érik-Satie, les élèves de Jacques-Brel avaient 180 secondes pour développer un thème écologique inspiré du film « Demain ».

 

Hope et Théophilla ont obtenu le premier prix du jury

 

 

Trois minutes, c’est vite passé ! Mais tenir 180 secondes sur la scène de la salle Érik-Satie, face à vos copains du lycée Jacques-Brel, à vos profs et à des primaires de l’école Kennedy (Lyon 8e), c’est chaud ! Et oui, ce 1er juin, il faisait chaud dans la salle, d’autant plus qu’un jury était présent pour décerner ses prix et que le public lui-même devait en attribuer deux. D’ailleurs, quelques élèves sortaient de scène en s’éventant et en lâchant : « J’ai eu chaud ! »

Le projet, « Mon thème en 180 secondes », a été mené par deux classes de seconde du lycée Jacques-Brel dans le cadre de l’accompagnement personnalisé et par six de leurs enseignants : Mmes Boidin, Chopin, Martel, et Pourret, M. Finet et Hamdi. Inscrit au programme à raison de deux heures par semaine, il a été épaulé par les comédiennes de la compagnie lyonnaise Le chantier collectif autour du film de Cyril Dion et Mélanie Laurent, « Demain ».

Il s’agissait donc pour une vingtaine de groupes d’élèves de présenter des saynètes d’un maximum de 180 secondes, chronomètre affiché sur un écran, à propos du changement climatique, de la pollution, de l’eau, du gaspillage, du nucléaire, de l’écoresponsabilité ou de l’école de demain. Avec leur lot de fous-rires, d’hésitations, de trous de mémoire vite comblés, d’assurance et un talent certain, ces différentes interventions prenaient tour à tour un ton sérieux, comique, pédagogique ou moqueur. Pour remercier les enfants du public, deux lycéennes, Lydia et Anaëlle, concluaient ce spectacle riche en surprises par le « conte du colibri ».

Puis deux doctorants ont présenté leur thèse eux aussi en 180 secondes avant la proclamation des prix. Le public a récompensé Maryam et Yasmine (« Consommer local pour préserver notre santé et notre environnement ») et Kamelia, Kenza et Fanya (« Serons-nous écoresponsables un jour ? »). Composé de Gérard Perdrix, prof de français au lycée qui vient de prendre sa retraite, Valérie Talbi, adjointe au protocole, à la vie associative et aux centres sociaux, Basile (un surveillant), Cécile (du Chantier collectif), Coralie et de deux élèves, le jury a décerné son premier prix à Hope et Théophilla (« La course à l’eau »), le deuxième à Ermina, Selma et Lucie (« Mademoiselle je sais presque tout ») et le 3e à Lucie (« Rien ne se perd »).

Toutes nos félicitations aux primés mais aussi à tous les participants qui ont su jouer le jeu !

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

Débutée officiellement hier, la Semaine du développement humain durable 2022 se déroulera jusqu'au 23 septembre, avec de nombreuses initiatives municipales et associatives.

Dossiers

Hausse des prix de l’électricité et du gaz naturel, craintes de ruptures dans l’approvisionnement et de coupures... L’hiver 2022/2023 est redouté par de nombreux...

Express

Restaurer les milieux aquatiques et les zones humides, retrouver un cycle de l’eau plus naturel, et améliorer la qualité de la ressource en eau...

Actus

Armés de leurs pinces, des sixièmes du collège Honoré-de-Balzac ont ramassé les déchets place Ennemond-Romand.

Actus

Le collège Honoré-de-Balzac a récemment pris part à la Journée du développement durable afin d’aborder les défis de la transition écologique.