Ouverture en fanfare de la saison cycliste de l’AC Moulin-à-Vent

Dimanche 26 février, avec plus de 300 engagés, le Grand prix de rentrée du Moulin-à-Vent a retrouvé l’affluence des grands jours pour la rentrée cycliste 2017. Et pour leur retour à la compétition, dotés du transpondeur (puce électronique), les 307 cyclistes qui ont pris part au Grand prix d’ouverture (GPO) de l’ACMV ont apprécié les conditions de course, ainsi que l’organisation assurée par une équipe de passionnés, sympathisants et proches des coureurs. Même les adeptes des cyclos de l’amicale n’avaient pas rechigné à donner la main…
Rue Hénaff, effervescence inhabituelle : spectateurs installés près de la ligne de départ et d’arrivée, à deux pas d’une petite tribune dominée par Cédric Bith, speaker d’un jour, et d’un stand de chronométrage, d’un coin buvette-restauration avec inscriptions et remise des dossards. Avec les signaleurs, il fallait bien au bas mot une cinquantaine de bénévoles pour faire de cette course qui fait tourner la tête (parcours en boucle) un grand rendez-vous incontournable.
Toutes les conditions étaient réunies pour que les Vénissians soient maîtres à domicile sur l’une des courses placées sous l’égide de la FSGT, ouvertes aux coureurs Ufolep et FFC Pass’Cyclisme. Il n’en a rien été. Clémentine Harnois, leader chez les féminines de l’Amicale cycliste du Moulin-à-Vent, s’est offert un nouveau podium (3e) derrière le duo Balandra (Trévoux) – Rocfort (Berthelot-Mermoz), mais l’insuffisance du nombre d’engagées est venue atténuer la portée de sa performance. On peut également noter les bonnes prestations des Vénissians Anthony Léger et Jean-Christophe Gros, respectivement 8e et 9e en FSGT, 3e et 5e catégories.
Mais les premières places ont échu aux visiteurs. Robin Amengual (Flacène, Mâcon), finissant en solitaire, n’a jamais été inquiété en 5e catégorie. Les autres primés du jour, tous vainqueurs à l’issue d’un sprint, ont été Bruno Remond (Gières), Corentin Fourceaux (Aumale, Seine-Maritime) et Martin Lemarchand (Pierre-Bénite/Saint-Genis-Laval).
Coup de cœur du jour à l’adresse du jeune Max Alcaraz, 15 ans, fils de Jean-Paul et Fatima, mais également petit-fils de Paula, conseillère municipale vénissiane, et du regretté José. Licencié au VC Corbas (les clubs vénissians ne licencient pas encore des cadets), il a participé à la fête avec deux autres cadets, remportant même sa première victoire. Et c’est Andrée Loscos, adjointe aux sports, qui l’a récompensé.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *