Pitch Promotion et Bouygues Immobilier se partagent le terrain de l’ex-polyclinique des Minguettes

clinique Minguettes, Pitch © R.BERT Expressions 03

Rue de la Commune-de-Paris, le bâtiment de l’ancienne polyclinique des Minguettes désaffecté depuis 2008,  devrait être démoli à la fin de l’hiver, après son désamiantage. Un dossier lourd, qui aura mis plusieurs années à se concrétiser.
Précédemment propriété d’une Société civile immobilière, la polyclinique des Minguettes avait été rachetée en 2004 par la Mutualité française du Rhône lors du rapprochement des deux établissements hospitaliers de Vénissieux, La Roseraie et les Minguettes.

Né de l’union des deux établissements, le pôle hospitalier mutualiste Les Portes du sud accueillait ses premiers patients en novembre 2008, en face de la clinique La Roseraie. Les deux bâtiments étaient alors désaffectés : La Roseraie était transformée en résidence intergénérationnelle, à ce jour inhabitée, les deux gestionnaires successivement pressentis ayant fait défaut. Quant à la polyclinique, elle restait depuis à l’abandon.

La Mutualité française du Rhône avait pourtant vendu à la société immobilière Pitch Promotion qui s’était portée acquéreur du terrain. Une promesse de vente était signée en juillet 2011 et Pitch Promotion installait un bungalow pour faire la promotion de son programme immobilier et attirer les acquéreurs (notre photo d’août 2012). La construction de 126 appartements était prévue. Mais le promoteur ne serait pas parvenu à vendre tous les logements avant l’expiration de la promesse de vente. Et la Mutualité, ne se sentant plus liée à Pitch Promotion, se tournait alors vers Bouygues Immobilier, qui obtenait de la Mutualité l’autorisation de demande du permis de construire. Sauf que celui accordé à Pitch était encore valide (NDLR : un permis de construire est valable deux ans et peut être prolongé d’un an). Un gros imbroglio, qui a mis plusieurs années à se dénouer, à l’amiable.

Les deux promoteurs ont donc trouvé un accord pour participer conjointement à l’opération. Première adjointe au maire, chargée du développement de la Ville, Yolande Peytavin ne cache pas sa satisfaction de voir ce dossier enfin débloqué. “Le 28 octobre 2013, le permis de construire a été transféré aux deux opérateurs, qui en sont devenus co-titulaires, précise l’élue. Le terrain a été cédé en juillet 2015.  Au total, 129 logements seront construits, en R+3 : 84 en accession à la propriété et 45 en locatif social, cette part du programme étant confiée au bailleur ICF Habitat. 176 places de parking seront proposées, dont une grande majorité en souterrain. « 

Rue de la Commune-de-Paris, le désamiantage a débuté : “Il faudra 6 à 7 mois pour mener à bien cette opération puis la démolition, explique-t-on chez Pitch Promotion. La livraison du programme est prévue pour fin 2017. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *