Peu à peu, le futur CNI se dessine

Il faut encore un peu d’imagination pour y voir une piscine, mais autour de l’ancien bassin qui a été conservé, le futur Centre nautique intercommunal se dessine peu à peu. Le gros œuvre est en tout cas terminé, et les dizaines d’ouvriers présents sur les lieux s’affairent à rendre à Vénissieux, Saint-Fons et Lyon-8e, les trois villes du syndicat intercommunal de gestion, un équipement digne de ce nom.

Détruit entièrement par un incendie en novembre 2010, le Centre nautique intercommunal a fait l’objet d’une visite de chantier le 28 août, à laquelle ont participé le maire de Vénissieux, Michèle Picard, accompagnée d’une partie de l’équipe municipale (citons notamment les adjoint-e-s au maire Yolande Peytavin, Pierre-Alain Millet, ou encore André Loscos), ainsi que les conseillers municipaux d’opposition Christophe Girard et Frédéric Passot.

Ceux qui étaient habitués au grand chapiteau de l’ancien CNI devront en faire le deuil : le syndicat intercommunal de gestion a en effet décidé d’équiper les lieux d’un véritable toit, lui donnant la forme d’une “vague qui se soulève”. Une décision pas uniquement liée à la beauté du bâtiment : l’ancienne toile engendrait en effet de grandes déperditions de chaleur. Le nouveau toit permettra de mieux maîtriser les dépenses d’énergie, tout en augmentant la surface totale.

“Il s’agit de notre plus beau projet, estimait lors de la visite de chantier Iwan Ponsonnet, architecte pour le cabinet Xanadu, lauréart du concours et en charge de la réalisation du CNI. Nous avons fait le choix de conserver la partie extérieure du site pour l’été. Il y aura au total quatre bassins : un de 50 mètres de longueur par 20 de large, avec deux niveaux de profondeur, un bassin aquaforme, un dédié à l’initiation, et une pataugeoire. La nouvelle piscine intercommunale disposera également d’un espace “wellness”, avec sauna, hammam et salle de sport.”

D’autres changements par rapport à l’ancien CNI sont au programme : les vestiaires quittent le sous-sol pour être installés au rez-de-chaussée. À l’inverse, les locaux techniques et les machines de traitement de l’eau et de chauffage seront installés au sous-sol. Une réfection complète de ces installations a été prévue.

Une grande baie vitrée permettra par ailleurs de profiter de la lumière du soleil. Lorsque les beaux jours reviendront, elle sera ouverte pour permettre aux visiteurs d’accéder aux espaces extérieurs.

Un parking de 187 places est prévu pour les visiteurs. Les employés, quant à eux, bénéficieront de 25 places réservées et sécurisées.

Les travaux, débutés en novembre dernier, devraient se terminer en mars 2015. Il en aura coûté 20 900 000 euros, financés à 51 % par les différentes municipalités (Vénissieux, Saint-Fons et Lyon). Le reste étant notamment financé par les assurances, un emprunt et des subventions du CNDS (Centre national pour le développement du sport) et du Conseil général. La réouverture au public est prévue pour le mois de mai 2015. Le CNI pourra alors de nouveau accueillir les particuliers, les établissements scolaires, les clubs de natation, ainsi que des activités périscolaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *