L'Opéra de Lyon à la médiathèque Lucie-Aubrac : us et costumes

À regarder de plus près les costumes des productions de l’Opéra de Lyon, exposés à la médiathèque Lucie-Aubrac jusqu’au 27 avril, on se demande comment font les danseurs de « Cendrillon » pour se mouvoir sur scène avec tous ces rembourrages, malgré les feux des projecteurs… Et celui qui se retrouve sous cette grosse tête de grenouille, dans « L’enfant et les sortilèges » ? Comment encore évoluer dans cette belle robe noire serrée, dont les pas qu’elle permet ne peuvent être que mesurés ?

Treize costumes de scène sont ainsi montrés et les voir de près ne peut que renforcer notre admiration envers ceux qui les ont conçus et ceux qui les ont fabriqués. Sans parler de ceux qui les portent.
« Déjà 900 personnes sont venus voir l’exposition, annonçait Yolande Peytavin, la première adjointe chargée de la culture, lors du vernissage du 16 avril (soit deux semaines après l’ouverture au public). Et ça va continuer : au total, 19 classes de Vénissieux se sont inscrites, des étudiants des universités d’architecture et de la mode se sont déplacés. Ces costumes suscitent un véritable engouement ! »
« L’objectif, ajoutait Serge Dorny, le directeur de l’Opéra de Lyon, est de montrer le lien entre l’univers de la création et celui de l’artisanat, entre la mode et la couture. »
Il donne des indications sur les vêtements présentés : ceux des « Trois sœurs » ont circulé dans le monde entier, celui de « Lulu » a fréquenté la mythique Scala de Milan. Quant à l’éternelle « Cendrillon » : « Créé il y a plus de vingt ans par Maguy Marin, ce spectacle a dû choquer, à l’époque.  La chorégraphie masquait pour la première fois les danseurs et illustrait à travers le costume le côté sombre du conte. Elle est restée pertinente et d’une grande actualité. »
Serge Dorny affirme que « cette exposition marque une autre façon de travailler entre la Ville de Vénissieux et l’Opéra de Lyon », un partenariat qui se poursuit depuis de nombreuses années.
De son côté, Martine Villelongue, directrice de l’université de la mode (Lumière Lyon-2), s’enthousiasmait sur « cet événement aussi fort et aussi beau ».
Responsable de l’atelier costumes de l’Opéra, Jean-Michel Daly a pour sa part expliqué que « quelques milliers de costumes se partagent entre le local qu’occupe l’Opéra à Vénissieux, avenue Roger-Salengro, et l’ancienne école des Beaux-Arts de Lyon ».

Le 27 avril à 16 heures, la médiathèque invite l’illustratrice Diglee, pour une rencontre autour d’un sujet qui lui tient à cœur : « Quand la mode nous inspire ».

Renseignements : 04 72 21 45 54

Une pensée sur “L'Opéra de Lyon à la médiathèque Lucie-Aubrac : us et costumes

  • 24 septembre 2014 à 14 h 18 min
    Permalink

    j’ai fabriqué une dizaine de robes pour l’éternelle Cendrillon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *