Michèle Picard, candidate communiste dans la 14e circonscription du Rhône

C’est officiel : Michèle Picard a donné son accord pour être candidate à la candidature dans la 14e circonscription du Rhône et mener en première ligne la bataille pour garder le siège conquis en 1993 par le député communiste André Gerin, dont elle est la suppléante depuis dix ans. Rappelons qu’André Gerin a annoncé en décembre qu’après trois mandats, il ne  se représenterait pas « pour faire la place au renouvellement et au rajeunissement ».Le maire de Vénissieux n’est pourtant pas encore LA candidate du PCF dans la 14e, même si la proposition a été ratifiée par les dirigeants des trois autres sections du Parti communiste (Saint-Fons, Corbas et Saint-Priest) et validée par la fédération du Rhône. Des sections qui se sont également accordées sur le principe que le ou la suppléant(e) vienne de Saint-Priest : ce sont les San-Priots qui le désigneront, d’ici à quelques jours. Il restera ensuite à consulter les militants, même si le résultat ne fait guère de doute. À Vénissieux, ils voteront au cours de la dernière semaine de janvier, après une assemblée de communistes annoncée pour le 23. C’est à l’issue de ce processus que le duo de candidats sera officialisé.

« Quand Serge Truscello, le secrétaire de la section de Vénissieux, m’a proposé d’être candidate, j’ai souhaité prendre le temps de la réflexion, explique Michèle Picard. Pendant cette période, j’ai reçu des soutiens et des encouragements pour porter mes combats au niveau national. Cela a pesé dans ma décision. » D’autres éléments ont compté : sa connaissance du territoire, acquise au fil d’une dizaine d’années comme secrétaire de la section du PCF de Saint-Fons, qui rayonnait sur plusieurs communes de la 14e, et comme suppléante du député André Gerin, auquel elle a déjà succédé en 2009 à la tête de la mairie de Vénissieux. Fière du travail accompli au cours de ces mandatures, fière d’être aux côtés des salariés en lutte -d’Arkema à Veninov en passant par Saint-Jean Industries ou la Raffinerie de Feyzin-, fière d’avoir toujours été « aux côtés de la population en proie à des difficultés de plus en plus grandes », Michèle Picard estime être à même d’incarner « l’espoir d’un changement de société prôné et porté par les communistes ».

Dans cette circonscription, l’accord national sur les législatives intervenu en septembre entre les formations du Front de gauche -le PCF, le Parti de gauche et Gauche unitaire – prévoit que le candidat qui se présente ici est estampillé « PCF ». Et cet accord n’est pas conditionné par un soutien donné à Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle. « Nos discussions avec les militants de Corbas ou de Saint-Priest sont sereines, assure Serge Truscello. Chacun est acquis à l’idée de mener une bataille collective pour maintenir un député communiste, pour le Rhône et pour Rhône-Alpes. Il faut donner au peuple une véritable alternative et pas seulement une alternance entre une droite qui n’a de cesse d’empiéter sur le territoire du FN pour tenter de se maintenir au pouvoir, et un PS qui, sur les questions de la dette, de l’Europe ou des politiques d’austérité, est empêtré dans son allégeance aux marchés et au traité de Lisbonne. »

Si l’issue d’une bataille électorale n’est jamais connue d’avance, celle-là connaît une difficulté supplémentaire puisqu’une partie significative de Saint-Priest a été rattachée aux cinq communes formant la 14e circonscription (Vénissieux, Saint-Fons, Feyzin, Corbas, Solaize). Et 17 000 électeurs de plus, cela change sacrément la donne. Un argument qui n’émeut pas particulièrement André Gerin : « C’est vrai, le combat va être différent et difficile. Mais il est jouable, d’autant que Michèle Picard a su faire sa place dans un temps assez court, bien au-delà de la commune. En 1993, quand j’ai repris au PS la circonscription, qui pariait sur moi ? Je considère que la gauche a vraiment besoin d’un, ou de plusieurs députés communistes en Rhône-Alpes. Et puis on va également s’adresser à ces électeurs communistes qui votent Front national. » Et André Gerin d’annoncer « une bataille qui va surprendre, avec beaucoup de piment ».

 

Une pensée sur “Michèle Picard, candidate communiste dans la 14e circonscription du Rhône

  • 10 janvier 2012 à 18 h 26 min
    Permalink

    Bravo pour le cumul des mandats si tu est désignée pour représenter le parti communiste dans la 14 circonscription se sont les 17.000 votants de Saint Priest les plus cocus dans cette histoire du au découpage électorale toutefois je voterais pour toi discipline citoyenne oblige en espérant quand même que ton suppléant soit un sanpriot se qui serait somme toute légitime.A l’intention de madame Michèle Picard Maire de VENISSIEUX
    Fraternellement alain zampieri

  • 10 janvier 2012 à 18 h 26 min
    Permalink

    Bravo pour le cumul des mandats si tu est désignée pour représenter le parti communiste dans la 14 circonscription se sont les 17.000 votants de Saint Priest les plus cocus dans cette histoire du au découpage électorale toutefois je voterais pour toi discipline citoyenne oblige en espérant quand même que ton suppléant soit un sanpriot se qui serait somme toute légitime.A l’intention de madame Michèle Picard Maire de VENISSIEUX
    Fraternellement alain zampieri

  • 10 janvier 2012 à 18 h 26 min
    Permalink

    Bravo pour le cumul des mandats si tu est désignée pour représenter le parti communiste dans la 14 circonscription se sont les 17.000 votants de Saint Priest les plus cocus dans cette histoire du au découpage électorale toutefois je voterais pour toi discipline citoyenne oblige en espérant quand même que ton suppléant soit un sanpriot se qui serait somme toute légitime.A l’intention de madame Michèle Picard Maire de VENISSIEUX
    Fraternellement alain zampieri

  • 10 janvier 2012 à 18 h 26 min
    Permalink

    Bravo pour le cumul des mandats si tu est désignée pour représenter le parti communiste dans la 14 circonscription se sont les 17.000 votants de Saint Priest les plus cocus dans cette histoire du au découpage électorale toutefois je voterais pour toi discipline citoyenne oblige en espérant quand même que ton suppléant soit un sanpriot se qui serait somme toute légitime.A l’intention de madame Michèle Picard Maire de VENISSIEUX
    Fraternellement alain zampieri

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *