Le 11 octobre, à 11 heures, “pour une autre répartition des richesses”

Il y a un an, la mobilisation contre la réforme des retraites atteignait des records

C’est la “vraie” rentrée sociale. À la suite de la mobilisation des enseignants le 27 septembre, et des retraités le 6 octobre, cinq syndicats (CGT, CFDT, UNSA, FSU et Solidaires) appellent à une journée d’action interprofessionnelle le mardi 11 octobre. La manifestation lyonnaise partira à 11 heures de la Manufacture des tabacs (métro Sans Souci). Un an après les records de mobilisation contre la réforme des retraites – plus de 45 000 personnes avaient défilé à Lyon le 19 octobre 2010 – et à six mois du premier tour de l’élection présidentielle, cette journée sera un bon test pour le mouvement social, dans un contexte d’austérité très marquée.
C’est contre cette rigueur, contre les mesures annoncées par le gouvernement le 24 août pour « réduire le déficit », que les syndicats battent le rappel. Ils dénoncent “le caractère injuste et inéquitable” d’une facture “principalement supportée par les salariés et les consommateurs”.
Pour relancer la croissance, en respectant les impératifs de développement durable, réduire les inégalités et maîtriser les déficits, les organisations de salariés préconisent “une politique visant une autre répartition des richesses”. Elles proposent en conséquence d’abandonner la taxation des complémentaires santé, de supprimer les exonérations et la défiscalisation des heures supplémentaires, de conditionner toute aide publique à son efficacité sociale et économique, de mettre en œuvre la taxe sur les transactions financières, de stopper les suppressions d’emploi dans la fonction publique, de soutenir le pouvoir d’achat des plus bas revenus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *