Ouverture ce matin du Grand Rendez-vous de la Ville

Dès ce mercredi matin et jusqu’à samedi, à la salle Irène-Joliot-Curie, les rencontres, débats et conférences vont se succéder. À l’initiative de l’équipe municipale, ces quatre journées ont l’ambition de mettre les Vénissians en ébullition, pour dessiner le Vénissieux de 2030. Et 2030, c’est très bientôt.La salle Irène-Joliot-Curie ? Vous la connaissez, forcément. Vous y êtes venu pour des manifestations diverses, expositions, débats ou fêtes. Et pourtant, vous risquez bien de ne pas la reconnaître, quand vous en franchirez le seuil pour le Grand Rendez-vous de la Ville qui s’y tient à partir de ce mercredi matin et jusqu’à samedi. La salle sera divisée en sept espaces. Une fois franchie l’entrée, c’est l’espace “Développement humain durable” qui vous accueillera, avec ses ateliers. Le cheminement vous emmènera ensuite vers l’espace solidarité (“pour une vie digne”). Irez-vous ensuite plutôt vers l’espace “Enfance jeunesse” ou vers “Vénissieux 2030” ? Un conseil : visitez les deux. Enfin, les espaces “Démocratie participative” et “Entreprises” encadreront un espace dévolu aux débats et animations. De là, on pourra rejoindre samedi l’exposition de la rue Louis-Jouvet, sur le thème “Transports et développement humain durable”. Renault Trucks et Peugeot y présenteront des véhicules innovants.

Développement économique et urbain
Construire le Vénissieux de 2030 sera le fil rouge de ces journées riches en rencontres, initiatives et débats. Ainsi, dès ce mercredi après-midi, sera lancé l’Agenda 21 de la ville et ses 107 actions. Ce programme est dénommé “Vénissieux 2030, humaine et durable” et on ne s’étonnera pas que son lancement soit suivi d’une table ronde sur les projets de développement de la ville. La maquette réactualisée de Vénissieux, qui trônera dans la salle, devrait d’ailleurs attirer les visiteurs.
La journée de jeudi traitera plus particulièrement du développement économique de Vénissieux, avec un débat sur l’entreprise dans la cité, une conférence sur les métiers de l’automobile, la signature de la charte de téléphonie mobile. En fin d’après-midi, conférence-débat sur les enjeux économiques, sociaux et environnementaux de l’énergie. Les discussions devraient s’appuyer sur les questions locales, qu’il s’agisse du réseau de chaleur, du photovoltaïque dans lequel s’engouffre le groupe Bosch pour son usine de Vénissieux, mais aussi des difficultés qu’éprouvent de nombreux Vénissians lorsqu’arrivent les factures de gaz et d’électricité.
Ensuite, il sera temps de rejoindre la médiathèque, qui fêtera ses dix ans avec une Nuit blanche (voir page 8-9).
Vendredi, journée solidaire. On attend avec intérêt la table ronde qui accueillera des personnalités comme Julien Lauprêtre (Secours populaire) ou Christophe Deltombe (Emmaüs), qui portent une parole forte sur le développement de la précarité et de l’exclusion dans notre pays où les comptes en banque de certains n’ont jamais été aussi bien garnis. L’après-midi débutera par un atelier santé ville, qui délivrera ses conseils pour se nourrir de façon équilibrée. Puis, à 18 heures, l’équipe municipale a l’ambition de réunir “les partis politiques progressistes, les organisations syndicales et les forces vives de Vénissieux”, pour esquisser “un projet d’avenir concerté et partagé”.
Samedi, les jeunes auront le beau rôle, avec un débat le matin (“Jeune mais aussi citoyen”) et une scène ouverte l’après-midi. À 11 h 15, une cinquantaine de personnes recevront les “Reconnaissances vénissianes”, pour leur parcours ou leur implication dans la vie de la cité.
Voilà pour ce Grand Rendez-vous à Joliot-Curie. Des événements se dérouleront dans d’autres lieux : au cinéma, aux serres municipales, au groupe scolaire Georges-Lévy, à la médiathèque, au théâtre. À noter aussi l’invitation à suivre gratuitement des balades urbaines et/ou artistiques.

 

Le programme détaillé
Des événements
28 septembre, 11 heures : inauguration du Grand Rendez-vous, présentation du livre “Vénissieux, un autre regard”. Salle Irène-Joliot-Curie.
28 septembre, 17 heures : lancement de l’Agenda 21, le document officiel présentant la politique de développement humain et durable de Vénissieux. Salle Irène-Joliot-Curie.
28 septembre, 18 heures : autour d’une exposition, table ronde sur le développement de la ville à l’horizon 2030. Salle Irène-Joliot-Curie.
29 septembre, 11 heures : inauguration des nouvelles serres municipales. Avenue Jean-Moulin.
29 septembre, 16 heures : signature de la charte des antennes relais, entre la Ville et les opérateurs de la téléphonie mobile. Salle Irène-Joliot-Curie.
29 septembre, 18 heures : conférence “Le droit à l’énergie”, avec notamment Jacques Mazurel, président de Sauvons le climat, Michel Petit, ancien représentant de la France au GIEC, et Thomas Dubertet, de l’Agence locale de l’énergie.
Salle Irène-Joliot-Curie.
29 septembre, à partir de 19 h 30 : nuit Blanche à la médiathèque. Soirée mêlant concerts, spectacles et performances.
30 septembre, 9 heures : “Une ville solidaire pour une vie digne”, table ronde animée par Bruno Lachnitt, directeur de la MRIE, avec notamment Julien Lauprêtre, président du Secours populaire, Christophe Deltombe, président d’Emmaüs France, et Didier Lesueur (ODAS). Salle Irène-Joliot-Curie.
30 septembre, 11 heures : inauguration de la chaufferie automatique au bois du groupe scolaire Georges-Lévy.
30 septembre, 18 heures : “Une ville qui compte et qui résiste” : rencontre-débat avec les partis politiques, syndicats et forces vives de Vénissieux. Salle Irène-Joliot-Curie.
1er octobre, 11 h 15 : Reconnaissances vénissianes… où l’on met à l’honneur des Vénissians pour leur parcours ou leur implication dans la cité. Salle Irène-Joliot-Curie.

Des rencontres, des débats
28 septembre, 20 h 30 : avant-première du film “De mémoires d’ouvriers” de Gilles Perret, suivie d’un débat avec le réalisateur. Cinéma Gérard-Philipe. Réservations : 04 78 70 40 47.
29 septembre, 8 heures -10 h 30 : table ronde “L’entreprise dans la cité”, avec notamment Philippe Grillot, président de la CCI, et Guy Mollard, de l’AEVE, association des entreprises de Vénissieux. Salle Irène-Joliot-Curie.
29 septembre, 14 h 30 : conférence et débat sur les métiers de l’automobile de demain. Salle Irène-Joliot-Curie.
30 septembre, 18 heures : “L’invention du possible”, échanges autour de cet ouvrage qui retrace 50 ans de politique éducative à Vénissieux. Médiathèque Lucie-Aubrac.
1er octobre, 9 h 30 : “Jeune… mais aussi citoyen”, débat avec Olivier Gratacap, sociologue au LEIRIS, Gilles Le Bail, délégué général de la fédération des MJC, et de jeunes Vénissians participant au projet “La fabrique”. Salle Irène-Joliot-Curie.

Des animations, des expos
28, 29 et 30 septembre, 9 h 30 et 14 h 30 : balades urbaines et/ou artistiques commentées. Visites en car au départ de la salle Irène-Joliot-Curie.
28 septembre : exposition photo sur l’œuvre de Dominique Perrault, et exposition DPA Architecture 2001-2011 à voir jusqu’à la fin de l’année. Médiathèque.
Du 28 septembre au 1er octobre : diaporama d’œuvres d’art de l’espace urbain vénissian. Cinéma Gérard-Philipe.
30 septembre, 14 h 30 : atelier santé nutrition : “Comment s’alimenter de façon équilibrée” (stands animés par des professionnels de santé publique). Salle Irène-Joliot-Curie.
1er octobre, 9 heures : exposition de véhicules innovants de Renault Trucks et Peugeot. Rue Louis-Jouvet, derrière la salle Irène-Joliot-Curie.

Des spectacles
1er octobre, 14 h 30 : scènes ouvertes et animations musicales avec les jeunes des EPJ. Salle Irène-Joliot-Curie.
1er octobre, 20 h 30 : “Cirque en cascade” par la compagnie Les nouveaux nez, spectacle tout public. Au Théâtre. Réservations : 04 72 90 86 60.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *