Médiathèque Lucie-Aubrac : une nuit blanche pour ses 10 ans

Photo DCF - Ville de Vénissieux

Bien qu’elle ait programmé une série d’animations qui vont s’étaler jusqu’au 31 décembre, la médiathèque Lucie-Aubrac va véritablement célébrer son dixième anniversaire dans la cadre du Grand Rendez-Vous, ce 29 septembre à partir de 19h30. “Nous voulons ouvrir au public tous nos espaces d’animation, intérieurs et extérieurs”, expliquent la directrice de l’équipement, Laurence Khamkham, et le responsable de la programmation culturelle, Stephan Martinez.
L’idée de départ, c’est Dominique Perrault, l’architecte du bâtiment, qui la fournit : “Il a toujours dit qu’il avait conçu une “médiathèque du coin de rue” qui sera un lieu de sociabilité.”
On trouvera donc ce soir-là, dans le forum, des installations interactives du plasticien et vidéaste toulousain Guillaume Bautista. Des concerts se dérouleront ici et là  : du classique dans la salle d’animation avec trois professeurs de l’école de musique (Marie-Christine Magnan au piano, Vincent Magnan au violoncelle et Perig Le Cadre au saxophone) et du jazz dans la rue centrale avec JB Hadrot Trio, dont le dernier album, “Half Storey”, est paru cette année.
On pourra profiter aussi d’une performance théâtrale de la compagnie nÖjd, toujours dans la rue centrale, et une grande exposition de Dominique Perrault Architecture, initiée par Stephan Martinez qui en est le commissaire, sera visible dans la rue des arts. Sur l’esplanade, en partenariat avec Traction Avant, le graffeur Kader Hamza fera une performance avec la participation du public.
Guillaume Batista explicite son travail : “J’ai fait des captations de sons dans tout Vénissieux, que j’utiliserai à l’entrée de la médiathèque avec un mur sonore. La deuxième installation tourne autour des portraits, avec un écran divisé et des jeux de miroir. J’aime le plan de Vénissieux, qui semble être une étoile de sheriff déformée. Je suis également fasciné par les Minguettes. Il existe un véritable travail graphique sur cette commune. Moi, je pose mon regard de touriste, de gars un peu décalé.”

Programme
19h30 : Accueil, rue des arts
À partir de 19h30 : exposition Dominique Perrault Architecture 2001-2011, rue des arts
À partir de 20 heures : “Le labyrinthe des secrets”, performance du graffeur Kader Hamza, en partenariat avec Traction Avant, sur l’esplanade
20 heures : Installations de Guillaume Bautista au forum
20h15 – 21 heures : concert classique dans la salle d’animation, avec Marie-Christine Magnan (piano), Vincent Magnan (violoncelle) et Perig Le Cadre (saxophone), professeurs à l’école de musique Jean-Wiener
21 heures – 21h30 : Le Béhémoth Show, performance théâtrale de Pierre-Jean Étienne (compagnie nÖjd)
21h30 – 22 heures : performance vidjing de Guillaume Bautista au forum
22 heures : concert de jazz de JB Hadrot Trio dans la rue des arts
23 heures : carte blanche aux musiciens invités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *