Vénissieux vous fixe un Grand Rendez-vous

La Nuit Blanche de la médiathèque, pour marquer le 10e anniversaire du bâtiment, sera l'un des temps forts du Grand Rendez-vous
La Nuit Blanche de la médiathèque sera l'un des temps forts du Grand Rendez-vous de la Ville

Le dernier Grand Rendez-vous de la Ville, en 2006, avait braqué les projecteurs sur le tissu économique, en particulier l’industrie. La prochaine édition, du 28 septembre au 1er octobre, sera beaucoup plus diversifiée, avec toutefois un dénominateur commun : le développement, pour dessiner ensemble le Vénissieux de 2030. Expos, débats, rencontres, animations, spectacles, visites guidées… Si vous vous intéressez aux projets urbains, à la thématique de l’emploi, à la place de la jeunesse, aux enjeux environnementaux, aux questions de solidarité, de lutte contre la précarité, de santé, à l’organisation des transports publics, ou encore à la présence de l’art dans la ville, ces quatre jours devraient vous laisser sans répit.


“Quatre jours pour débattre, échanger et confronter nos idées”, selon les propos du maire, Michèle Picard, pour qui “la finalité de ce Grand Rendez-vous est de mettre la ville, notre ville, dans tous ses états pour ne pas la laisser justement en l’état, pour continuer d’avancer, d’actionner non pas un levier, mais tous les leviers, aussi différents soient-ils (…). Nous avons là quatre journées entières pour dessiner une ville que nos enfants aimeront vivre et partager.”
Michèle Picard a ses propres idées. En présentant le Grand Rendez-vous, elle a lancé quelques pistes : “Comment repenser nos modes de déplacement, comment favoriser l’emploi local, comment inciter les commerces à venir s’implanter ? Avec la reconstruction du lycée Jacques-Brel, je crois aussi nécessaire de pousser notre réflexion sur la présence d’un établissement de 3e cycle, qui me paraîtrait logique et approprié dans une ville de cette taille et de cette importance.”
Pour brasser ces idées, imaginer ce que pourrait être Vénissieux à l’horizon 2030, quelques “grands noms” ont été invités, à commencer par l’architecte Dominique Perrault, qui viendra voir comment son bébé, la médiathèque, a grandi depuis son ouverture en 2001. Il en profitera pour inaugurer une exposition présentant les projets et réalisations développées ces dix dernières années à travers le monde par sa prestigieuse agence (DPA). Autres invités de marque : le sociologue Serge Paugam, de l’EHESS, et le président du Secours populaire français, Julien Lauprêtre, participeront à une table ronde inscrite dans la continuité du travail mené localement depuis 2009 par la Commission de lutte contre la grande pauvreté. On retrouvera également les thématiques portées par deux autres commissions municipales, à savoir le Conseil de développement industriel de Lyon Sud-Est et le Conseil citoyen de développement humain durable. L’Agenda 21, autrement dit le plan d’action de Vénissieux en matière écologique, sera d’ailleurs officiellement lancé le 28 septembre, à la salle Irène-Joliot-Curie.

Salle Irène-Joliot-Curie… Et ailleurs

La salle Irène-Joliot-Curie sera l’épicentre du Grand Rendez-vous. C’est là que sera présentée l’exposition imaginant le Vénissieux des années 2030 dans les domaines les plus divers : urbanisme, économie, action sociale, démocratie locale… C’est aussi là que se tiendront les principaux moments d’échanges, notamment durant la journée du 29 septembre qui verra s’enchaîner un petit-déjeuner avec les chefs d’entreprises locaux, une conférence sur “les métiers de l’automobile de demain” et un débat sur le coût de l’énergie en présence de Michel Petit, représentant de la France au GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’avenir du climat).
À côté de ces moments de réflexion, le Grand Rendez-vous sera l’occasion d’inaugurer des réalisations d’importance (les nouvelles serres municipales, la chaufferie bois de l’école Georges-Lévy), mais aussi de goûter des instants plus légers : des balades artistiques pour découvrir les sculptures disséminées dans l’espace urbain, Cirque en Cascade au Théâtre de Vénissieux, un diaporama d’œuvres d’art au cinéma Gérard-Philipe, une audition des élèves de l’école de musique Jean-Wiener, des photos géantes accrochés dans toute la ville… Ces quatre journées intenses s’achèveront le samedi 1er octobre, toujours à Joliot-Curie, par les Reconnaissances vénissianes (la dernière édition était déjà couplée au Grand Rendez-vous 2006), une cérémonie qui met à l’honneur les habitants ayant contribué, à titre individuel ou collectif, au développement de la ville par leur engagement, leur action ou leur parcours.

Gilles Lulla

Quelques temps forts

Sans entrer encore dans les détails de la programmation de ce Grand Rendez-vous de la ville, voici quelques moments forts qui émailleront ces quatre jours de réflexion, d’échanges et de détente.

• “Vénissieux 2030”
Autour d’une expo qui restera accrochée jusqu’au 1er octobre à la salle Irène-Joliot-Curie, l’équipe municipale propose, le 28 septembre, jour d’inauguration du Grand Rendez-vous, une rencontre sur le thème du développement de la ville à l’horizon 2030 : bilan, perspectives, réalisations et projets.

• Nuit Blanche du 10e anniversaire de la médiathèque
Pour célébrer les dix ans du bâtiment imaginé par Dominique Perrault, le célèbre architecte sera présent à Vénissieux. Avec une exposition retraçant ses diverses réalisations à travers le monde, il sera, physiquement et sur les murs, au cœur d’une Nuit Blanche mêlant concerts, spectacles et performances, notamment celle du plasticien vidéaste Guillaume Bautista.

• Table ronde sur la lutte contre la grande pauvreté
En présence de Serge Paugam, sociologue et Julien Lauprêtre, président du Secours populaire français. Une rencontre pour enrichir et dynamiser la pratique des acteurs vénissians sur cette question. Le 30 septembre, à la salle Irène-Joliot-Curie.

• Lancement de l’Agenda 21
Le 28 septembre sera officiellement présenté et lancé l’Agenda 21 de Vénissieux, fruit du travail mené au sein du Conseil citoyen de développement humain durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *