Veninov : un concert pour y croire

Vendredi, les Veninov avaient donné rendez-vous à tous ceux qui croient encore que leur entreprise peut être sauvée. Un concert a été organisé sur le site de l’usine, avec le groupe de hardrock Openways. Plus de 300 personnes, élus (dont le maire de Vénissieux Michèle Picard et le député du Rhône André Gerin), militants politiques et associatifs, retraités des usines Maréchal, salariés des usines de la ville, amis et parents, y ont assisté. “Cela fait plaisir de voir tout ce monde, commentait un salarié. Depuis le début, on sent un véritable soutien populaire. Si quelques fois notre motivation peut faiblir, s’apercevoir que l’on n’est pas seuls nous aide vraiment à tenir le coup.”
La buvette et le barbecue n’ont pas désempli. Une bonne chose : la recette aidera les Veninov à continuer l’occupation de leur usine. Car les semaines à venir seront décisives. Une nouvelle table ronde à la préfecture est prévue pour le 14 septembre, le préfet du Rhône ayant donné jusqu’à la fin du mois pour trouver un repreneur. D’ici là, la récente visite du site par le groupe Gerflor aura peut-être débouché sur une piste concrète. C’est en tout cas l’espoir de nombreuses personnes, qui surveillent leur outil de travail nuit et jour, au 2 de la rue Eugène-Maréchal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *