Bourse solidarité vacances : pour que tout le monde puisse partir

Chrystelle, son époux et ses enfants de 6 et 2 ans, ont encore des souvenirs plein la tête de leurs dernières vacances : une semaine passée à la mer, l’été dernier, à Sérignan.  “C’est Karima, une bénévole du Resto du cœur, qui m’a parlé des bourses solidarité vacances, raconte Chrystelle. Touchés par le chômage, on avait trop de soucis pour envisager de partir. Cela nous semblait totalement irréalisable ! Je suis allée me renseigner à l’hôtel de ville. Après quelques démarches auprès du CCAS, notre dossier a été accepté. Nous avons passé huit jours en pension complète dans un village de toile, que nous avons rejoints en train. Notre fille aînée a participé à toutes les activités. C’était très agréable. Parmi les vacanciers, personne ne savait que nous bénéficions de tarifs réduits. Nous étions comme tout le monde !”Ces vacances ont fait tellement de bien à toute la famille qu’à peine rentrés, Chrystelle et son époux ont repris contact avec le CCAS pour renouveler l’expérience : “Nous partons en août à Courchevel avec Vacanciel, en pension complète !” Comme Chrystelle, 141 personnes de Vénissieux (63 adultes et 78 enfants) ont bénéficié l’an dernier d’une Bourse solidarité vacances, qui leur a permis de s’échapper pendant une semaine à la mer, à la montagne ou à la campagne.

Créée il y a plus de dix ans à l’initiative de Michèle Demessine, alors secrétaire d’État au Tourisme, le dispositif BSV est destiné aux familles et/ou aux personnes à revenus modestes : chômeur, famille monoparentale, personne handicapée ou encore allocataire du RSA. Les offres de séjours sont collectées par l’Agence nationale des chèques vacances auprès des professionnels du tourisme tels que Pierre et vacances, Belambra, des CCAS ou autres Villages Clubs. L’opérateur proposant ces séjours à un prix solidaire.
La préparation au voyage étant très importante, les bénéficiaires reçoivent l’aide du CCAS de Vénissieux. Plusieurs rencontres sont nécessaires pour accompagner les candidats au départ dans toutes les étapes de leur projet ; ils reçoivent le soutien d’un référent aussi bien pour choisir la destination que pour le budget, le trajet ou les réservations de train. Avant le grand départ, une réunion est organisée avec les familles qui le souhaitent.

Pour tous renseignements sur les Bourses solidarité vacances : appeler l’hôtel de ville au 04 72 21 44 44 et demander le CCAS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *