Le hand vénissian va devoir jouer serré

Le maintien en Nationale 2 passe par une re-mobilisation

Battus pour la 9e fois de la saison, les handballeurs vénissians vont devoir apprendre à grignoter des points. Le succès obtenu à la mi-janvier face à une réserve professionnelle de Sélestat, n’a pas connu de suite heureuse, samedi 22 janvier.

Dans leur fief, le gymnase Tola-Vologe (qui sonnait un peu creux), les Vénissians du VHB se sont heurtés à une formation dijonnaise – encore un centre de formation – qui a très rapidement fait prévaloir sa supériorité technique, son aisance tactique et son efficacité. En un mot, les jeunes espoirs du Dijon Bourgogne handball ont régulièrement mis en défaut le collectif vénissian, les portiers Vialla et Lefranc concédant finalement trente buts en bout de rencontre.

Menés 5 à 0 après moins de sept minutes de jeu, les handballeurs du VHB managés par Christophe Marais ont dû courir après le score durant toute la partie. Avec une confortable avance de dix buts à la pause (18-8), les Dijonnais n’ont eu qu’à gérer au mieux la suite de ce match presque à sens unique même si les Vénissians ont eu le mérite de revenir sur le parquet avec de louables intentions.

Battu en définitive 30 à 25,  le VHB a limité la casse mais confirmé qu’il lui faudra batailler ferme pour ne pas connaître les affres d’une nouvelle relégation, un an après être tombé lourdement de Nationale 1.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *