Crise tunisienne : André Gerin dénonce le silence des autorités françaises

Alors que le bilan des affrontements que connaît la Tunisie depuis maintenant quatre semaines s’élève à une cinquantaine de morts selon des sources syndicales tunisiennes, le silence des autorités françaises devient assourdissant.
Le député du Rhône André Gerin, dans une déclaration publique, dénonce cette situation. “La France doit sortir de son silence, écrit-il. Il est choquant d’observer la timidité du président de la République et du gouvernement. Or c’est le moment où jamais d’affirmer haut et fort qu’il n’y a aucune fatalité à ce qu’autour de la Méditerranée la richesse soit au nord et la pauvreté au sud.”
André Gerin fustige les “grands groupes capitalistes, notamment français, [qui] bénéficient de la complicité d’un gouvernement qui maintient le peuple sous une férule impitoyable en connivence avec les occidentaux”.
“Pourquoi les belles âmes des années 1970 sont-elles muettes à propos des droits de l’homme et du régime dictatorial tunisien ? », interroge-il, pour donner aussitôt la réponse :  « Dès lors que le capitalisme est en cause, les valeurs humaines ne valent plus grand-chose.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *