Vœux de la communauté chrétienne: sous le signe de la dignité

Comme chaque année désormais, la communauté  chrétienne avait invité les Vénissians le 5 janvier à la présentation de ses vœux sur la place de la Paix. Une cinquantaine de personnes y ont participé. Bruno Millevoye, le prêtre de l’ensemble paroissial de Vénissieux, Jean-Marc Pilloud, pasteur de l’église protestante évangélique L’Oasis, et Corinne Charriau, pasteur de l’église réformée de l’est lyonnais, ont souhaité à tous une année empreinte de paix et d’humilité. “Mettons un zeste d’humilité dans nos relations, nos engagements, pour que chacun et chacune trouve une place digne”, insistait Bruno Millevoye.
Michèle Picard, entourée d’un grand nombre d’élus, présentait à son tour des vœux placés par le maire sous le signe de la résistance. “En ce début d’année, je suis pessimiste au vue de la situation nationale et internationale. La moitié des habitants de la planète vit en-dessous du seuil de pauvreté. La moitié des femmes dans le monde ne sont pas suivies au cours de leur grossesse. Partout autour de nous, la précarité et la pauvreté explosent et les inégalités se creusent. À Vénissieux, le taux de chômage et le nombre de familles précaires ne cessent d’augmenter.”
Avant que l’assistance ne se retrouve autour d’une boisson chaude, le sénateur Guy Fischer s’adressait à son tour aux Vénissians : “Face à tant de misère, de solitudes, d’exclusions, je forme ce soir avec vous un vœu de mobilisation de toutes les bonnes volontés. Humanistes, progressistes, croyants de toutes confessions comme athées, mobilisons-nous pour faire éclore de nouvelles solidarités, pour dessiner ensemble les contours d’un monde plus juste et plus fraternel.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *