Le Grand Lyon paralysé par la neige : la CGT accuse

Pour tenter d’expliquer la pagaille monstre qui a paralysé le réseau routier lyonnais le soir et la nuit du mardi 30 novembre, les pouvoirs publics, notamment le Grand Lyon, ont mis en avant le caractère exceptionnel de l’épisode neigeux que nous avons connu, “le plus important depuis 20 ans”.
La CGT Propreté du Grand Lyon ne fait pas la même lecture des événements. “Cette situation chaotique aurait pu être évitée”, estime le syndicat. “La responsabilité n’incombe pas aux agents sur le terrain qui ont rempli leur mission de service public avec les moyens insuffisants et désordonnés que le Grand Lyon a mis à leur disposition, mais à la direction de la Propreté qui cherche toujours à faire plus ou autant avec des moyens toujours plus réduits.”
Par ailleurs, la CGT rappelle que lors des discussions, au printemps dernier, sur la viabilité hivernale 2010-2011, toutes ses remarques concernant la fragilisation du dispositif d’intervention ont été ignorées. Elle accuse la direction d’être “sourde aux conseils des partenaires sociaux et des agents de terrain”.
Le syndicat dit enfin son inquiétude pour le grand rush touristique du 8 décembre : “Quand nous voyons l’état du Grand Lyon mardi soir, nous sommes préoccupés pour le déroulement de la fête des lumières, la semaine prochaine.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *