Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

13 novembre : les 3° Rencontres internationalistes de Vénissieux

Troisièmes du genre, les Rencontres internationalistes de Vénissieux continuent de monter en puissance. Ainsi, l’an dernier, huit pays y étaient représentés. Ce samedi 13 novembre, ils seront une douzaine à venir débattre, à l’invitation de la section du Parti communiste de Vénissieux. Invités de marque :  l’ambassadeur de Cuba et une députée sandiniste du Nicaragua mais aussi des représentants des partis communistes grec, portugais, espagnol, iranien, irakien, d’autres encore venus du Bénin ou de Colombie.

“Que l’on aborde la question des retraites, celle des Roms ou encore les nouveaux licenciements en vue chez Bosch, on comprend vite qu’on ne peut pas les traiter en dehors des événements du monde, explique Pierre-Alain Millet, une des chevilles ouvrières de la journée : la réforme des retraites accompagne la déconstruction du monde du travail. Comment parler des Roms en France sans évoquer leur situation dans leur pays ? Et Bosch ? Si le site de Vénissieux en péril, c’est parce que le groupe, qui fait des profits gigantesques, veut se désengager pour aller investir dans d’autres pays. L’objet de ces Rencontres est de faire connaître ce qui se passe ailleurs pour que nous soyons plus efficaces dans les luttes en France. »

Plusieurs débats vont permettre de multiplier les échanges, à la salle Irène-Joliot-Curie. La matinée s’ouvrira à 9h30 sur “l’aventure du socialisme en Amérique latine”, où il sera notamment question de Cuba (avec l’ambassadeur Orlando Requeijo Gual), du Nicaragua, de la Colombie. À 11h30, accueil des invités par le maire de Vénissieux, Michèle Picard, et le député André Gerin autour d’un apéritif, suivi d’un buffet (5 euros). À 12 heures, appel pour la manifestation de Lisbonne pour la paix et contre l’OTAN. Une quarantaine de personnes se sont inscrites pour partir de Saint-Exupéry, le 20 novembre. À 14h30, débat sur “le syndicalisme dans un capitalisme mondialisé” avec notamment des syndicalistes de Bosch ou Fralib, un dirigeant syndical algérien, un responsable de la FSM. À 17h30 : “1920-2010 : continuer le Parti communiste français”, débat avec les représentants de dix partis communistes dans le monde.

La journée se terminera par un “repas des canuts”, en musique avec l’orchestre Tequila Café (15 euros par adulte, gratuit pour les moins de 14 ans). Réservations indispensables : pcf.venissieux@wanadoo.fr. Tél. : 0472504434.

Nombreux stands. Librairie. Exposition de l’artiste grecque Eleni Patakou.

Entrée libre aux débats.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

C'est un événement que la venue vendredi à Vénissieux du maire de Jenine, pour les 7e Rencontres qu'organisent les communistes de la ville. Accompagné...

Actus

Depuis 2008, les rencontres internationalistes organisées par la section du PCF de Vénissieux à la salle Irène-Joliot-Curie gagnent en importance tant par la qualité...