Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Vénissy : l’ex-cafétéria Casino va ouvrir le bal des pelleteuses

La démolition proprement dite ne commencera que mardi ou mercredi prochain. Pour l'heure, l'entreprise Soterly procède au désamientage et au curage du bâtiment

C’est la première d’une longue série de démolitions et de reconstructions qui doit aboutir, à l’horizon 2017, à la naissance d’un tout nouveau quartier composé de logements, de bureaux, d’espaces publics et de commerces. Avec la mise à terre de l’ex-cafétéria Casino, on peut dire que l’opération Vénissy, sur laquelle élus et techniciens travaillent depuis plus d’une dizaine d’années, est véritablement lancée aux yeux du grand public. L’entreprise Soterly, basée à Mions, a commencé ce lundi le désamientage et curage du bâtiment, mitoyen du supermarché Casino. La pelleteuse doit entrer en action mardi ou mercredi prochain. La démolition et le déblaiement devraient s’étaler sur environ trois ou quatre semaines.
La prochaine étape importante sera la mise en service du centre commercial provisoire bâti au pied du château d’eau. Plusieurs commerces et services qui étaient installés dans la galerie marchande y ont déjà été transférés : le laboratoire d’analyses médicales, la Caisse d’Épargne et le tabac-presse. En attendant le bar-PMU, l’agence postale, une pharmacie et un point chaud-boulangerie. L’ouverture officielle du centre commercial provisoire est annoncée pour novembre. La démolition de l’antique galerie marchande pourra alors être envisagée. Elle interviendra vers la mi-2011. À noter que le Pôle de services publics qui réunit une mairie annexe, un point préfecture et les services du Conseil général, sera conservé.
Les nouvelles constructions devraient commencer à peu près simultanément. Le chantier, d’une durée prévisionnelle totale de six ans, va évoluer par îlots successifs : d’abord la partie “Casino”, puis la partie “ED”, pour finir par l’îlot “Lyvet”, du nom de la rue qui passe derrière Vénissy. Les deux grandes enseignes alimentaires intégreront de nouveaux locaux. L’offre commerciale sera complétée par une trentaine de petits magasins, situés en bord de rue et non plus sous une galerie. L’objectif est de faire de Vénissy un quartier à part entière, où l’on puisse faire ses courses, mais également habiter et travailler. Environ 300 logements sont prévus, ainsi que 2 500 m2 de bureaux et services. Le tout réparti autour d’une vaste place centrale ouverte sur l’avenue Jean-Cagne.
Cette opération titanesque qui réunit de nombreux partenaires publics* et investisseurs privés est évaluée à près de 120 millions d’euros si l’on additionne les budgets d’aménagement urbain (voiries, réseaux…), d’équipement commercial et de construction immobilière.

* Les partenaires publics : Ville de Vénissieux, Grand Lyon, Agence nationale pour la rénovation urbaine, Région Rhône-Alpes, Caisse des dépôts et consignations.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Focus

Des centaines d'ados du plateau des Minguettes ont pu rencontrer des policiers venus leur proposer des animations sportives.

Actus

Pendant un mois et demi, des jeunes demandeurs d’emploi de Vénissieux mutualisent leurs compétences.

Actus

Pour rassurer le personnel et les élèves, des cellules d'écoute psychologique et une équipe mobile de sécurité ont été déployées.

Actus

L'intervention de Vénissieux Énergies aura lieu le mardi 5 avril entre 8 heures et 20 heures.

Actus

Grand Lyon habitat (GLH), bailleur social, a débuté en novembre la démolition de la tour 36. Cette opération devrait s'achever à la fin du...