Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Le groupe scolaire Charles-Perrault sera reconstruit

Lundi 8 avril, le conseil municipal de Vénissieux a acté la démolition-reconstruction du groupe scolaire Charles-Perrault, pour un montant de 20 millions d’euros.

Photo archives Yves Ricard – DRC Ville de Vénissieux

La reconstruction du groupe scolaire Charles-Perrault était prévue dans la mise en œuvre du Nouveau programme de renouvellement urbain (NPNRU) Minguettes-Clochettes. Elle est désormais sur les rails.

En effet, lundi 8 avril, les élus du conseil municipal de Vénissieux ont, à l’unanimité, décidé le lancement de cette opération. Avec une réalisation en deux phases : la première consistera à construire un groupe scolaire provisoire en modulaires, sur une parcelle contenant actuellement un terrain sportif ; la seconde intègrera la démolition des anciens bâtiments (à la rentrée 2026) et la construction du « vrai » nouveau groupe scolaire Charles-Perrault (en 2027 et 2028). Le tout, avec un coût prévisionnel de 20 millions d’euros — pour un financement dans le cadre du NPNRU à hauteur de 6,2 millions d’euros.

« La reconstruction du groupe scolaire Charles-Perrault répond à un besoin pressant, celui d’offrir à nos enfants un environnement d’apprentissage sûr, moderne et adapté, a salué Souad Ouasmi (groupe « La France Insoumise de Vénissieux », majorité). (…) Cette reconstruction représente une opportunité unique de garantir à nos enfants les meilleures conditions d’éducation possible. »

« Ce programme intègre bien évidemment la prospective démographique et l’adaptation de la carte scolaire, ainsi que les nouvelles normes énergétiques et fonctionnelles, a assuré le maire, Michèle Picard. L’accueil, les maternelles et élémentaires, le périscolaire, la restauration et le médico-social occuperont une surface de près de 3 000 m2. La lutte contre le déterminisme social commence ici, à l’école, dès le plus jeune âge. Elle va de pair avec celle que nous menons contre la discrimination territoriale, à laquelle nous nous opposons et à laquelle nous répondons par des investissements structurants. »

Les premières études seront lancées en septembre 2024. La désignation du maître d’œuvre, après consultation et jury, est pour sa part prévue pour février 2025.

Des « Engagements Quartiers 2030 » validés

Par ailleurs, le conseil municipal de Vénissieux a voté à l’unanimité en faveur du contrat de ville métropolitain, baptisé « Engagements Quartiers 2030 » — qui doit permettre la mise en place et le financement de nombreuses actions, dans des domaines variés comme l’emploi, l’éducation et la réussite, la transition écologique, l’accès aux droits, les transports, la culture, le sport ou encore la santé. Ce contrat fera l’objet d’une signature officielle à la Métropole ce vendredi 12 avril.

« La Ville de Vénissieux a participé activement à l’élaboration du nouveau contrat de ville métropolitain, en accueillant l’atelier des Assises dédié à l’éducation, l’une des rencontres des concertations citoyennes (…), en participant aux rencontres techniques et aux instances politiques de validation et en effectuant des propositions », a rappelé Pierre-Alain Millet (groupe « Communiste et républicain », majorité). Rappelons que ce nouveau contrat acte le passage dans le giron de la politique de la ville de trois quartiers de Vénissieux (la Borelle, le Monery et les Marronniers), qui rejoignent sur la liste des QPV, les secteurs des Minguettes-Clochettes, de Duclos-Barel et des Acacias.

Une convention avec les Restos

Au cours de ce conseil municipal, enfin, les élus se sont prononcés à l’unanimité en faveur de la signature d’une convention permettant à la régie de restauration scolaire d’effectuer des dons alimentaires aux Restos du cœur. Une mise en conformité d’un usage déjà en cours au sein de ce service municipal. « Malgré les mesures de lutte contre le gaspillage mises en place, il arrive que des denrées livrées et/ou une partie des repas produits ne puissent pas être consommées, a expliqué Véronique Forestier, adjointe au maire en charge de l’éducation. Cela peut être dû, entre autres, à des absences imprévues d’enfants, à des mouvements sociaux… »


Et aussi…

– Le conseil municipal a acté la création d’un comité de sélection de la future œuvre d’art qui sera installée sur l’esplanade Frida-Kahlo. Il sera composé de quinze membres, dont le maire, des élus de la majorité, un représentant des conseils de quartier, le directeur du centre d’art Madeleine-Lambert, ou encore un représentant de la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles).

– Art toujours, une fresque artistique sera bientôt installée sur les murs du passage de l’ancienne gare, reliant la rue de l’Industrie et la rue Eugène-Maréchal. Elle sera réalisée par les services techniques de la Ville, un agent ayant créé les deux visuels qui seront reproduits.

– Le samedi 4 mai, une braderie culturelle sera organisée à Vénissieux dans le cadre du Jour du livre, sur le marché des Minguettes et à la médiathèque Lucie-Aubrac. Environ 1 500 documents issus notamment des bibliothèques de la ville seront proposés à la vente, pour un prix compris entre 1 et 5 euros. Les sommes collectées seront reversées à l’association Lire et Faire Lire, sous la forme d’une subvention.

– Une subvention de 10 000 euros a été accordée à l’association Janus, afin de l’aider à s’installer sur les terrains SNCF de la Cité Coblod, rue Jules-Vallès. Elle souhaite notamment y installer un nouvel atelier de réparation de vélos et de stockage.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Actus

La 7e édition des Grandes Terres en fête vous donne rendez-vous le samedi 1er juin, au Fort de Feyzin, à partir de 11 heures.

Sports

Pour cette nouvelle Fête du sport et de la jeunesse, programmée le 1er juin, la Ville entend exploiter pleinement le label “Terre de Jeux...

Actus

À deux semaines des élections européennes, quelques clés pour mieux comprendre ce scrutin auquel les citoyens s'intéressent de plus en plus.

Portraits

Créée en 2002 par Moussa Afes, Servbat incarne les valeurs d'une entreprise familiale, chaleureuse et humaine, qui œuvre beaucoup pour l'insertion professionnelle.

Sports

Du 25 mai au 8 juin, le club de Gymnastique volontaire de Vénissieux propose des séances d'essai gratuites.