Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Passe d’armes autour de la propreté à Vénissieux

Fin mars, les élus du groupe « Vénissieux en mieux » ont organisé une marche pour la propreté à Vénissieux. Les présidents de certains groupes de la majorité municipale leur ont répondu quelques jours plus tard.

Les élus de “Vénissieux en mieux” ont organisé une marche pour la propreté au parc Louis-Dupic.

Samedi 23 mars, les élus d’opposition du groupe « Vénissieux en mieux » ont organisé une « clean walk » au sein du parc Louis-Dupic. L’objectif ? « Procéder au nettoyage de notre ville », laquelle serait confrontée à « toujours plus de déchets » mais ne bénéficierait pas d’une « politique sanitaire » adaptée, selon les termes employés sur les réseaux sociaux. « Une belle équipe de citoyens engagés [qui] se sont, une nouvelle fois, substitués à ceux qui ne font rien pour améliorer votre cadre de vie », est-il notamment affirmé.

Assurant vouloir « challenger la mairie de Vénissieux », le conseiller municipal Aurélien Arnould a par ailleurs estimé sur sa page Facebook que « c’est le comportement de nos concitoyens qu’il convient d’interroger ; ces déchets ont été déposés par nous, nos enfants, nos voisins ! »

L’opération n’a pas été du goût de certains groupes de la majorité municipale. Au travers d’une lettre ouverte, les présidents des groupes communistes, écologistes, socialistes et citoyens ont fustigé une position « méprisante » et « insultante ». « Qui ne fait rien ? Les 80 agents des espaces verts de la ville ? Les près de 100 agents métropolitains de la propreté ? Les plus de 100 gardiens et prestataires des bailleurs ? En réalité, chaque jour, des centaines d’agents nettoient la ville, et ils sont souvent en colère devant ce qu’ils constatent ! »

« Permettez-nous de vous donner quelques chiffres de 2023, poursuivent les élus : 6 tonnes de bonbonnes de protoxyde d’azote ramassés par la ville, 2 350 m3 d’encombrants ramassés par la Métropole… [Permettez-nous] de vous rappeler que le temps de travail des jardiniers de la ville consacré à la propreté représente près de 40 000 heures annuelles de nettoyage, auxquelles il faut ajouter les agents de la métropole, du SYTRAL, des bailleurs. »

Et les élus d’affirmer que la position des représentants de Vénissieux en mieux « ment sur la nature du problème auxquels les citoyens sont confrontés ». « Il faut condamner ceux qui salissent, pas ceux qui nettoient. »

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Delarocque

    5 avril 2024 à 5 h 45 min

    Moi je suis avenue Marcel cachin cela fait des mois que les trottoirs ne sont plus nettoyer ou haie tailler alors la je dis que ses sale

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Actus

La 7e édition des Grandes Terres en fête vous donne rendez-vous le samedi 1er juin, au Fort de Feyzin, à partir de 11 heures.

Sports

Pour cette nouvelle Fête du sport et de la jeunesse, programmée le 1er juin, la Ville entend exploiter pleinement le label “Terre de Jeux...

Actus

À deux semaines des élections européennes, quelques clés pour mieux comprendre ce scrutin auquel les citoyens s'intéressent de plus en plus.

Portraits

Créée en 2002 par Moussa Afes, Servbat incarne les valeurs d'une entreprise familiale, chaleureuse et humaine, qui œuvre beaucoup pour l'insertion professionnelle.

Sports

Du 25 mai au 8 juin, le club de Gymnastique volontaire de Vénissieux propose des séances d'essai gratuites.